"Les cas sont à la hausse dans d'autres régions et nous devons faire attention à la vulnérabilité des hôpitaux", a déclaré le ministre Airlangga Hartarto, précisant que les restrictions, qui varient selon les zones, seraient en vigueur jusqu'au 20 juillet.

Depuis le 1er juillet et jusqu'au 20, dans la capitale Jakarta, l'île de Java et celle de Bali - les plus touchées par l'épidémie -, tous les employés des secteurs non essentiels doivent travailler de chez eux. L'enseignement se fait exclusivement en ligne.

En outre, les centres commerciaux et parcs d'attractions sont fermés, tandis que les restaurants ne peuvent plus servir que des plats à emporter.

Les mosquées aussi gardent portes closes dans ce pays d'Asie du Sud-Est qui compte la plus importante population musulmane au monde.

Enfin, les magasins d'alimentation doivent limiter l'affluence à 50% de la capacité du lieu et fermer dès 20h00.

"Les cas sont à la hausse dans d'autres régions et nous devons faire attention à la vulnérabilité des hôpitaux", a déclaré le ministre Airlangga Hartarto, précisant que les restrictions, qui varient selon les zones, seraient en vigueur jusqu'au 20 juillet. Depuis le 1er juillet et jusqu'au 20, dans la capitale Jakarta, l'île de Java et celle de Bali - les plus touchées par l'épidémie -, tous les employés des secteurs non essentiels doivent travailler de chez eux. L'enseignement se fait exclusivement en ligne. En outre, les centres commerciaux et parcs d'attractions sont fermés, tandis que les restaurants ne peuvent plus servir que des plats à emporter. Les mosquées aussi gardent portes closes dans ce pays d'Asie du Sud-Est qui compte la plus importante population musulmane au monde. Enfin, les magasins d'alimentation doivent limiter l'affluence à 50% de la capacité du lieu et fermer dès 20h00.