Il s'agit de la formalisation de l'accord déjà annoncé début janvier par la Commission, a confirmé une porte-parole de l'exécutif européen dans la matinée.

La commande supplémentaire porte sur 200 millions de doses, avec option pour 100 millions de plus. Elle s'ajoute au contrat d'achat anticipé initial, que l'UE avait conclu avec le duo BioNTech-Pfizer l'an dernier, qui portait également sur 200 millions de doses avec 100 millions de plus en option. L'option de ce contrat initial a été levée, ce qui fait que l'UE attend en tout 500 millions de doses du vaccin développé et produit par les firmes allemande et américaine.

Les 200 millions de doses de la deuxième commande devraient normalement être livrées aux Vingt-sept avant la fin de cette année, dont 75 millions au second trimestre.

Il s'agit de la formalisation de l'accord déjà annoncé début janvier par la Commission, a confirmé une porte-parole de l'exécutif européen dans la matinée.La commande supplémentaire porte sur 200 millions de doses, avec option pour 100 millions de plus. Elle s'ajoute au contrat d'achat anticipé initial, que l'UE avait conclu avec le duo BioNTech-Pfizer l'an dernier, qui portait également sur 200 millions de doses avec 100 millions de plus en option. L'option de ce contrat initial a été levée, ce qui fait que l'UE attend en tout 500 millions de doses du vaccin développé et produit par les firmes allemande et américaine. Les 200 millions de doses de la deuxième commande devraient normalement être livrées aux Vingt-sept avant la fin de cette année, dont 75 millions au second trimestre.