Lors d'un forum international organisé à Kigali ces 15 et 16 mars par Rwanda Arts Initiative, Bozar (Bruxelles) et l'ONG African Architecture Matters (Pays-Bas), et soutenu par l'ambassade de Belgique et Wallonie-Bruxelles International, la candidature de la capitale rwandaise devrait être annoncée, mais pour 2023 seulement.

En cause : le manque cruel d'infrastructures comme des théâtres ou des cinémas. Durant le forum, un mapping de lieux potentiels pour la reconversion à la culture, dont la prison 1930, aujourd'hui désaffectée, et l'ancien site de l'Ecole belge, seront présentés. Des étudiants rwandais, ougandais et sud-africains ont été associés à ce projet.