Depuis peu élu président, il reste quelques étapes à parcourir à Joe Biden pour pouvoir saluer le monde depuis le balcon de la Maison-Blanche en compagnie de Kamala Harris.
...

Depuis peu élu président, il reste quelques étapes à parcourir à Joe Biden pour pouvoir saluer le monde depuis le balcon de la Maison-Blanche en compagnie de Kamala Harris.Entre le 10 novembre et le 8 décembre, chaque État doit certifier officiellement ses résultats. Il est habituel que la plupart d'entre eux le fassent durant les deux premières semaines de novembre, mais la Californie se réserve le droit d'aller jusqu'au 8 décembre.Le 14 décembre, les grands électeurs se réunissent dans leur État respectif et votent pour le président et le vice-président. Si la Constitution ne prévoit pas qu'ils doivent impérativement suivre le choix des électeurs de l'Etat, un vote contraire à celui de l'électeur ne se produit quasiment jamais (NDLR en 2016, un grand électeur républicain du Texas, Christopher Suprun, a refusé de voter pour Donald Trump. Il s'agit d'une exception). Puis, jusqu'au 23 décembre, les résultats de ces votes sont transmis au Sénat américain et à diverses autorités locales.Le 3 janvier, le nouveau Congrès des Etats-Unis d'Amérique prête serment. Lors d'une session commune de la Chambre des Représentants et du Sénat, un dernier décompte est effectué et les résultats des élections sont proclamés. Dix-sept jours plus tard, le 20 janvier a lieu l'Inauguration Day, devant la façade ouest du Capitole à Washington, date à laquelle le nouveau président des Etats-Unis prête serment.Ces étapes qui se veulent théoriques ne font pas état de cause du refus de Donald Trump d'assumer sa défaite et d'organiser une série d'actions pour contester les résultats. Ce n'est que les prochaines semaines qui pourront nous dire si l'issue de cette élection sera ou non déterminée par la justice américaine.