Le Néerlandais Jaap de Hoop Scheffer a été ministre des Affaires étrangères et secrétaire général de l'OTAN. C'est un homme qui voit surtout la cohérence des choses : l'afflux de réfugiés ne tarira pas tant que la guerre en Syrie ne cessera pas. La situation exige un effort diplomatique, mais aussi une approche militaire. "L'Europe ne sait tout simplement pas comment gérer cette crise de réfugiés. Et pour la Syrie, nous n'avons pas de stratégie du tout."
...