La secousse a été ressentie à 5h23 (1h53 GMT) dans la campagne autour de la ville de Kalameh.

Il n'y a pas eu de dégâts constatés dans l'immédiat, a rapporté l'agence de presse ISNA, qui citait un responsable iranien.

"Si on se fonde sur l'évaluation du Croissant-Rouge et des [autorités] régionales, nous n'avons pas encore été mis au courant de dégâts", affirmait le directeur de la cellule de crise de la province, Jahangir Dehghani.

"On pourrait avoir des routes bloquées dans certains endroits en montagne du fait de l'intensité du séisme", a-t-il estimé.

L'agence sismologique iranienne a mesuré de manière préliminaire une magnitude de 4,9.

La secousse a été ressentie à 5h23 (1h53 GMT) dans la campagne autour de la ville de Kalameh. Il n'y a pas eu de dégâts constatés dans l'immédiat, a rapporté l'agence de presse ISNA, qui citait un responsable iranien. "Si on se fonde sur l'évaluation du Croissant-Rouge et des [autorités] régionales, nous n'avons pas encore été mis au courant de dégâts", affirmait le directeur de la cellule de crise de la province, Jahangir Dehghani. "On pourrait avoir des routes bloquées dans certains endroits en montagne du fait de l'intensité du séisme", a-t-il estimé. L'agence sismologique iranienne a mesuré de manière préliminaire une magnitude de 4,9.