"Les réseaux du nord, du nord-est et de l'est sont à terre mais nous travaillons à les restaurer rapidement", a déclaré Naresh Kumar, un porte-parole du réseau électrique national, Powergrid Corporation of India. La majeure partie du Bengale occidental (est) et Calcutta, capitale de cet Etat, étaient également victimes de l'effondrement du réseau électrique, a indiqué B. Mukherjee, un responsable au sein du fournisseur local d'électricité, West Bengal State Electricity Supply. "C'est une grosse crise. Nous travaillons à restaurer l'électricité. De nombreux États ont exagéré leurs capacités et cela a entraîné un effondrement total dans le nord et l'est de l'Inde", a commenté un haut responsable du ministère de l'Energie à New Delhi.

Lundi, le nord de l'Inde, où vivent 300 millions d'habitants, a été plongé dans le chaos après une panne géante d'électricité, la pire en Inde depuis onze ans. L'ensemble du réseau électrique du nord du pays s'est effondré peu après 02h00 dans la nuit de dimanche à lundi (20h30 GMT dimanche) et n'a pu être rétabli partiellement que six heures plus tard. Cette panne a perturbé la circulation d'environ 300 trains dans toute la région, le métro à New Delhi et bloqué les feux de signalisation dans les grandes villes, provoquant d'innombrables embouteillages à l'heure de pointe matinale.

Avec Belga

"Les réseaux du nord, du nord-est et de l'est sont à terre mais nous travaillons à les restaurer rapidement", a déclaré Naresh Kumar, un porte-parole du réseau électrique national, Powergrid Corporation of India. La majeure partie du Bengale occidental (est) et Calcutta, capitale de cet Etat, étaient également victimes de l'effondrement du réseau électrique, a indiqué B. Mukherjee, un responsable au sein du fournisseur local d'électricité, West Bengal State Electricity Supply. "C'est une grosse crise. Nous travaillons à restaurer l'électricité. De nombreux États ont exagéré leurs capacités et cela a entraîné un effondrement total dans le nord et l'est de l'Inde", a commenté un haut responsable du ministère de l'Energie à New Delhi. Lundi, le nord de l'Inde, où vivent 300 millions d'habitants, a été plongé dans le chaos après une panne géante d'électricité, la pire en Inde depuis onze ans. L'ensemble du réseau électrique du nord du pays s'est effondré peu après 02h00 dans la nuit de dimanche à lundi (20h30 GMT dimanche) et n'a pu être rétabli partiellement que six heures plus tard. Cette panne a perturbé la circulation d'environ 300 trains dans toute la région, le métro à New Delhi et bloqué les feux de signalisation dans les grandes villes, provoquant d'innombrables embouteillages à l'heure de pointe matinale. Avec Belga