"Dans la liste des morts figurent les noms de famille de 41 enfants", a déclaré à Ria Novosti une source au sein des services d'urgence de la région de Kemerovo.

Selon cette même source, le bilan officiel était mardi de 64 morts, mais celui-ci n'est pas encore définitif.

Le président russe Vladimir Poutine s'est rendu mardi à Kemerovo, déposant une gerbe sur les lieux de l'incendie et rendant visite à des victimes hospitalisées.

Lors d'une réunion avec plusieurs hauts responsables locaux et nationaux, il a dénoncé "une négligence criminelle" alors que les autorités attribuent cet incendie à de nombreuses violations des règles de sécurité.

Les enquêteurs et les témoins ont évoqué notamment des issues de secours fermées à clé et une absence totale d'alertes pour avertir les clients du centre commercial du début de l'incendie.

"Dans la liste des morts figurent les noms de famille de 41 enfants", a déclaré à Ria Novosti une source au sein des services d'urgence de la région de Kemerovo.Selon cette même source, le bilan officiel était mardi de 64 morts, mais celui-ci n'est pas encore définitif.Le président russe Vladimir Poutine s'est rendu mardi à Kemerovo, déposant une gerbe sur les lieux de l'incendie et rendant visite à des victimes hospitalisées.Lors d'une réunion avec plusieurs hauts responsables locaux et nationaux, il a dénoncé "une négligence criminelle" alors que les autorités attribuent cet incendie à de nombreuses violations des règles de sécurité.Les enquêteurs et les témoins ont évoqué notamment des issues de secours fermées à clé et une absence totale d'alertes pour avertir les clients du centre commercial du début de l'incendie.