"Kim Jong Un effectuera une visite officielle au Vietnam dans les prochains jours", a rapporté Bao Quoc Te, organe de presse du ministère vietnamien des Affaires étrangères, sur sa page Facebook, sans préciser les dates.

En revanche, plusieurs sources ont indiqué à l'AFP vendredi que Kim Jong Un était attendu à Hanoï le 25 février tard dans la journée ou le 26 février.

Kim Jong Un et Donald Trump doivent se rencontrer à Hanoï les 27 et 28 février pour leur deuxième sommet, avec à l'agenda le démantèlement de l'arsenal nucléaire de Pyongyang.

Leur premier sommet, à Singapour, en juin, a produit des vagues promesses verbales sur sa dénucléarisation par Pyongyang et les observateurs espèrent que cette prochaine rencontre produira des résultats plus concrets.

Le leader nord-coréen devrait voyager en train jusqu'à Dong Dang, près de la frontière avec la Chine, d'où il poursuivra en voiture les 170 kilomètres restants jusqu'à Hanoï.

Le Vietnam a annoncé que la circulation était interdite sur cette route le 26 février, de 06H00 jusqu'à 14H00 locales, a annoncé la presse d'Etat, suggérant ainsi que Kim Jong Un va emprunter en voiture cette autoroute d'habitude très fréquentée.

Le Vietnam a également renforcé les mesures de sécurité à la station de chemin de fer de Dong Dang ainsi que le long de la route menant à Hanoï. Des journalistes de l'AFP ont vu samedi nombre de forces de sécurité armées dans cette région.