"Plus de 30.000 civils, en majorité des femmes et des enfants, ont fui depuis une semaine l'avancée de l'armée", a précisé l'Observatoire syrien des droits de l'homme, en affirmant que celle-ci avait repris plusieurs villages à l'EI dans l'est de la province septentrionale à la faveur d'une offensive qui se poursuivait samedi.

La plupart des civils en fuite se sont dirigés vers la région de Minbej et ses alentours, actuellement sous contrôlée d'une alliance arabo-kurde alliée des Etats-Unis. Minbej est située dans l'est de la province d'Alep.

En janvier, les troupes du régime soutenu par l'aviation russe ont lancé une offensive pour chasser les jihadistes de l'EI de la province d'Alep. Elles ont depuis repris 90 localités et villages dans l'est de la province.

AFP

"Plus de 30.000 civils, en majorité des femmes et des enfants, ont fui depuis une semaine l'avancée de l'armée", a précisé l'Observatoire syrien des droits de l'homme, en affirmant que celle-ci avait repris plusieurs villages à l'EI dans l'est de la province septentrionale à la faveur d'une offensive qui se poursuivait samedi.La plupart des civils en fuite se sont dirigés vers la région de Minbej et ses alentours, actuellement sous contrôlée d'une alliance arabo-kurde alliée des Etats-Unis. Minbej est située dans l'est de la province d'Alep.En janvier, les troupes du régime soutenu par l'aviation russe ont lancé une offensive pour chasser les jihadistes de l'EI de la province d'Alep. Elles ont depuis repris 90 localités et villages dans l'est de la province.AFP