L'individu, un déséquilibré âgé de 42 ans avait provoqué l'interruption de l'émission du Grand Journal et l'évacuation du plateau vendredi soir après avoir tiré des balles à blanc sur la Croisette.

L'individu était également porteur d'une grenade factice et d'un couteau, selon la police. Il n'y a pas eu de blessé. Domicilié à Grégolières, l'individu, qui a été interpellé par la police, était déjà connu de la justice pour des faits de vols à l'étalage.

Examiné par un psychiatre samedi, le tireur a été reconnu responsable de ses actes même s'il n'aurait pas toutes ses facultés mentales.

Il sera jugé mardi après-midi par le tribunal de Grasse dans le cadre d'une procédure accélérée, a-t-on précisé lundi de source
judiciaire.

Belga

L'individu, un déséquilibré âgé de 42 ans avait provoqué l'interruption de l'émission du Grand Journal et l'évacuation du plateau vendredi soir après avoir tiré des balles à blanc sur la Croisette. L'individu était également porteur d'une grenade factice et d'un couteau, selon la police. Il n'y a pas eu de blessé. Domicilié à Grégolières, l'individu, qui a été interpellé par la police, était déjà connu de la justice pour des faits de vols à l'étalage. Examiné par un psychiatre samedi, le tireur a été reconnu responsable de ses actes même s'il n'aurait pas toutes ses facultés mentales. Il sera jugé mardi après-midi par le tribunal de Grasse dans le cadre d'une procédure accélérée, a-t-on précisé lundi de source judiciaire.Belga