Un homme a été placé en garde à vue ce mercredi soir dans le cadre de l'enquête sur le tireur parisien.

Présentant une "forte ressemblance physique" avec la personne recherchée, dont des images issues de la vidéosurveillance ont été diffusées, il a été repéré vers 19h00 dans un véhicule stationné dans un parking souterrain de Bois-Colombes (Hauts-de-Seine), après un témoignage recueilli au commissariat de Courbevoie.
"La notification de ses droits a été différée à cause d'une probable absorption médicamenteuse", a expliqué le parquet, contacté par L'Express. Et d'ajouter que l'homme "n'a pas opposé de résistance".

Depuis vendredi, jour où un homme a fait irruption, armé, dans la rédaction de BFM, et encore plus depuis lundi matin et la fusillade à Libération et sur le parvis de la Défense, la police traque un homme, suspecté d'être l'auteur de toutes ces attaques.


Un homme a été placé en garde à vue ce mercredi soir dans le cadre de l'enquête sur le tireur parisien. Présentant une "forte ressemblance physique" avec la personne recherchée, dont des images issues de la vidéosurveillance ont été diffusées, il a été repéré vers 19h00 dans un véhicule stationné dans un parking souterrain de Bois-Colombes (Hauts-de-Seine), après un témoignage recueilli au commissariat de Courbevoie. "La notification de ses droits a été différée à cause d'une probable absorption médicamenteuse", a expliqué le parquet, contacté par L'Express. Et d'ajouter que l'homme "n'a pas opposé de résistance". Depuis vendredi, jour où un homme a fait irruption, armé, dans la rédaction de BFM, et encore plus depuis lundi matin et la fusillade à Libération et sur le parvis de la Défense, la police traque un homme, suspecté d'être l'auteur de toutes ces attaques.