"Les investigations ont permis de déterminer que Lola Montemaggi avait passé une première nuit en Suisse dans un hôtel à Estavyer-le-Lac (canton de Fribourg) avant d'être hébergée par une femme à Neufchatel (et) d'être déposée à cet immeuble squatté à Sainte-Croix", a-t-il précisé.

Mia, 8 ans, avait été enlevée mardi à la demande de sa mère par trois hommes alors que l'enfant était hébergée chez sa grand-mère maternelle aux Poulières, un village vosgien situé à une trentaine de kilomètres d'Epinal.

"Ce sont près de deux cents gendarmes qui sont intervenus à un titre ou un autre dans le cadre de cette enquête", souligne le procureur de Nancy.

"Deux gendarmes ont été missionnés sur le territoire suisse pour assister leurs collègues helvétiques", précise-t-il, remerciant "les autorités suisses de cet investissement hors normes qui a permis la localisation de la fugitive et de sa fille dans un temps très court".

"Les investigations ont permis de déterminer que Lola Montemaggi avait passé une première nuit en Suisse dans un hôtel à Estavyer-le-Lac (canton de Fribourg) avant d'être hébergée par une femme à Neufchatel (et) d'être déposée à cet immeuble squatté à Sainte-Croix", a-t-il précisé. Mia, 8 ans, avait été enlevée mardi à la demande de sa mère par trois hommes alors que l'enfant était hébergée chez sa grand-mère maternelle aux Poulières, un village vosgien situé à une trentaine de kilomètres d'Epinal. "Ce sont près de deux cents gendarmes qui sont intervenus à un titre ou un autre dans le cadre de cette enquête", souligne le procureur de Nancy. "Deux gendarmes ont été missionnés sur le territoire suisse pour assister leurs collègues helvétiques", précise-t-il, remerciant "les autorités suisses de cet investissement hors normes qui a permis la localisation de la fugitive et de sa fille dans un temps très court".