Alors qu'en 2017, on fête en grande pompe, à Paris, le centenaire de la mort d'Auguste Rodin, à une heure de la capitale française, la petite cité de Nogent-sur-Seine (6 000 âmes) célèbre, elle, la compagne du géant de la sc...

Alors qu'en 2017, on fête en grande pompe, à Paris, le centenaire de la mort d'Auguste Rodin, à une heure de la capitale française, la petite cité de Nogent-sur-Seine (6 000 âmes) célèbre, elle, la compagne du géant de la sculpture du XIXe siècle. En effet, le 26 mars prochain, le tout nouveau musée Camille Claudel ouvrira ses portes au public en proposant, entre autres, 43 sculptures de celle qui vivra les trente dernières années de sa vie dans un asile psychiatrique. Soit la plus importante collection au monde ! C'est à Nogent-sur-Seine que Camille Claudel a réalisé, à 12 ans, ses premiers modelages qui la mèneront à Paris, où elle fera partie du groupe des " praticiens " d'Auguste Rodin. Le parcours du musée vise deux buts : d'abord, replacer l'oeuvre dans un contexte élargi en rappelant, notamment, la diversité des sujets et des manières qui ont défini la " statuomanie " de la fin du XIXe siècle ; ensuite, par la confrontation avec Rodin sur des thèmes identiques (la femme accroupie, le couple enlacé...), mettre en évidence leurs différences et la singularité peu à peu acquise par Camille Claudel.