Depuis plusieurs semaines, des incendies de forêt font des ravages en Californie. Des milliers d'hectaresde terre sont parties en fumée, provoquant des évacuations massives à travers l'État. Laissés à l'abandon, de nombreux bâtiments ont déjà succombé aux flammes, et d'autres maisons pourraient bien subir le même sort. À quelques exceptions près...
...

Depuis plusieurs semaines, des incendies de forêt font des ravages en Californie. Des milliers d'hectaresde terre sont parties en fumée, provoquant des évacuations massives à travers l'État. Laissés à l'abandon, de nombreux bâtiments ont déjà succombé aux flammes, et d'autres maisons pourraient bien subir le même sort. À quelques exceptions près...Face à cette catastrophe, les compagnies d'assurance ont prévu un service bien particulier pour leurs clients les plus fortunés : des brigades de pompiers privés sont embauchées afin de protéger les biens de leurs clients. Pour tenir les flammes à distance, ils retirent notamment la végétation et surveillent en permanence la trajectoire des incendies. Dans une Californie en proie aux flammes, l'unité de protection déployée par l'assureur AIG détonne parmi les camions de pompiers du Nevada, du Colorado et du Dakota du Sud.Bien que certains privilégiés bénéficient de leur propre service privé de lutte contre les incendies, la majeure partie des agences travaillent sous la direction de compagnies d'assurance. "Tout preneur d'assurance qui souhaite bénéficier de services de lutte contre les incendies peut faire appel à plus d'une douzaine d'assureurs disposant de ces services ", a déclaré au Guardian David Torgerson, président d'une de ces entreprises privées."Ce n'est pas une politique spéciale, ni même quelque chose d'exclusif. C'est un système que l'industrie de l'assurance a trouvé qui rapporte valeur et intérêt" Bref, un moyen pour les compagnies d'assurance de réduire leurs pertes, estimées à plus de 12 milliards de dollars suite aux feux de forêt de 2018."Nos équipes ne sont pas des pompiers privés", assure Matt Gallagher, un porte-parole d'AIG. "Notre tâche avec le secteur des assurances consiste davantage à préparer les maisons et à les sécuriser, avant et après l'incendie." Mais même si les services fournis sont principalement axés sur la prévention - réduction de la végétation, création d'un espace dégagé et défendable, et conseils de protection sur d'autres parties de la maison... - les brigades privées ont aussi accès à des zones évacuées et travaillent donc même sous la chaleur des braises. À leur risque et péril...Une situation qui inquiète les autorités locales. Par leur comportement, les brigades privées se mettent non seulement en danger, mais aussi leurs clients, puisqu'elles donnent une fausse impression de sécurité aux propriétaires, qui refusent d'évacuer les lieux. Sans oublier que ces équipes entravent également la mission des pompiers, qui est de sauver des vies. En effet, si les incendies tournent et que les services privés ont besoin de secours, "ils constituent un véritable handicap" pour les pompiers du gouvernement, a déclaré au Guardian Carroll Wills, directeur de la communication au California Professional Firefighters.Face à une situation d'urgence, un plus grand nombre d'effectifs déployés donne un sentiment d'efficacité et de sûreté. Encore faut-il s'assurer que les pompiers privés embauchés par les compagnies d'assurance sont correctement formés et respectent les réglementations et plans mis en place par les casernes de pompiers publiques.