Les hommes et les femmes ont fait des votes assez similaires pour le premier tour. Toutefois, les hommes ont été plus séduits par Macron (24,8 % contre 21.3 %) et les femmes par Marine Le Pen (23.9 % contre 20 %).

Les jeunes sortent des partis traditionnels

Le vote des jeunes (18-34 ans) est réparti entre Marine Le Pen (25.7 %), Jean-Luc Mélenchon (24.6 %) et Emmanuel Macron (21.6 %). Les partis traditionnels ne récoltent que peu de voix : 9,4 % d'entre eux ont voté pour François Fillon et 8.4 % pour Benoit Hamon.

C'est la tranche d'âge 35-49 ans qui accordé la plus grande part de vote à l'extrême-droite : Marine Le Pen (27,1 %) et Nicolas Dupont-Aignan (6.2 %). Viennent ensuite, Macron (21 %), Mélenchon (19,8 %), Fillon (13.5 %) et Benoit Hamon (7.5 %).

Marine Le Pen fait le plus gros score également parmi les 50-64 ans (23.3 %), à égalité avec Macron (23.3 %). Mélenchon obtient 20 % des suffrages et Fillon 17.8 %. Hamon est loin derrière avec 6.8 %.

Chez les plus de 65 ans, c'est Fillon qui caracole en tête avec 40,6 % des voix. Macron empoche 26.9 % Mélenchon 12.5 % et Le Pen 9.3 %. Hamon fait son plus mauvais score dans cette tranche d'âge : 4.2 %.

Les ouvriers votent pour Le Pen

Suivant les catégories socioprofessionnelles, l'institut de sondage OpinionWay révèle que les catégories supérieures (commerçants, artisans, chef d'entreprise et cadres) ont préféré Macron (28 %), Mélenchon (20 %) et Fillon (17.5 %). Marine Le Pen n'obtient que 15.7 % des suffrages.

Par contre, elle remporte la mise parmi les catégories populaires (ouvrier et employés) avec 34,3 % des voix. Les ouvriers seuls sont près de 40 % à voter pour elle. L'autre candidat de l'extrême-droite, Nicolas Dupont-Aignan fait également un score élevé (6.3 %) parmi la classe populaire. Mélenchon fait 22.8 % et Macron 15.3 %.

On notera également que les chômeurs sont très partagés entre Marine Le Pen (29.9 %) et Jean-Luc Mélenchon (27.5 %). Les hommes et femmes au foyer votent également en grand nombre pour le FN (39.1 %). Les retraités préfèrent Fillon (35.3 %) et les étudiants sont partagés entre Macron (30.4 %) et Mélenchon (24.6 %).

Les cathos préfèrent Fillon

Sans surprise, les catholiques pratiquants ont voté majoritairement pour Fillon (40.5 %), mais aussi pour Le Pen (19.1 %) et Macron (19 %). Le score de Fillon est encore plus élevé chez les pratiquants réguliers (54.9 %).

Les athées votent quant à eux majoritairement pour Mélenchon (29.2 %), Macron (23.3 %) et Le Pen (20.5 %). Aucun chiffre n'a été avancé pour les musulmans et juifs de France.

Ces chiffres sont tirés d'une étude OpinionWay pour Les Echos réalisée par Internet le 23 avril 2017 sur un échantillon de 9 010 personnes ayant voté au premier tour. Marge d'erreur de 0,5 à 1 point au maximum.

Les hommes et les femmes ont fait des votes assez similaires pour le premier tour. Toutefois, les hommes ont été plus séduits par Macron (24,8 % contre 21.3 %) et les femmes par Marine Le Pen (23.9 % contre 20 %).Les jeunes sortent des partis traditionnels Le vote des jeunes (18-34 ans) est réparti entre Marine Le Pen (25.7 %), Jean-Luc Mélenchon (24.6 %) et Emmanuel Macron (21.6 %). Les partis traditionnels ne récoltent que peu de voix : 9,4 % d'entre eux ont voté pour François Fillon et 8.4 % pour Benoit Hamon. C'est la tranche d'âge 35-49 ans qui accordé la plus grande part de vote à l'extrême-droite : Marine Le Pen (27,1 %) et Nicolas Dupont-Aignan (6.2 %). Viennent ensuite, Macron (21 %), Mélenchon (19,8 %), Fillon (13.5 %) et Benoit Hamon (7.5 %).Marine Le Pen fait le plus gros score également parmi les 50-64 ans (23.3 %), à égalité avec Macron (23.3 %). Mélenchon obtient 20 % des suffrages et Fillon 17.8 %. Hamon est loin derrière avec 6.8 %. Chez les plus de 65 ans, c'est Fillon qui caracole en tête avec 40,6 % des voix. Macron empoche 26.9 % Mélenchon 12.5 % et Le Pen 9.3 %. Hamon fait son plus mauvais score dans cette tranche d'âge : 4.2 %. Les ouvriers votent pour Le Pen Suivant les catégories socioprofessionnelles, l'institut de sondage OpinionWay révèle que les catégories supérieures (commerçants, artisans, chef d'entreprise et cadres) ont préféré Macron (28 %), Mélenchon (20 %) et Fillon (17.5 %). Marine Le Pen n'obtient que 15.7 % des suffrages. Par contre, elle remporte la mise parmi les catégories populaires (ouvrier et employés) avec 34,3 % des voix. Les ouvriers seuls sont près de 40 % à voter pour elle. L'autre candidat de l'extrême-droite, Nicolas Dupont-Aignan fait également un score élevé (6.3 %) parmi la classe populaire. Mélenchon fait 22.8 % et Macron 15.3 %. On notera également que les chômeurs sont très partagés entre Marine Le Pen (29.9 %) et Jean-Luc Mélenchon (27.5 %). Les hommes et femmes au foyer votent également en grand nombre pour le FN (39.1 %). Les retraités préfèrent Fillon (35.3 %) et les étudiants sont partagés entre Macron (30.4 %) et Mélenchon (24.6 %).Les cathos préfèrent Fillon Sans surprise, les catholiques pratiquants ont voté majoritairement pour Fillon (40.5 %), mais aussi pour Le Pen (19.1 %) et Macron (19 %). Le score de Fillon est encore plus élevé chez les pratiquants réguliers (54.9 %).Les athées votent quant à eux majoritairement pour Mélenchon (29.2 %), Macron (23.3 %) et Le Pen (20.5 %). Aucun chiffre n'a été avancé pour les musulmans et juifs de France.Ces chiffres sont tirés d'une étude OpinionWay pour Les Echos réalisée par Internet le 23 avril 2017 sur un échantillon de 9 010 personnes ayant voté au premier tour. Marge d'erreur de 0,5 à 1 point au maximum.