Picasso a été développé par l'Institut royal d'aéronomie spatiale de Belgique et Simba est l'oeuvre de l'Institut royal météorologique. Leur lancement aura lieu depuis le site de l'Agence spatiale européenne (ESA) à Kourou (Guyane française), après avoir été ajourné plusieurs fois. Le premier report était dû à l'échec du lancement de Vega VV15 en juillet 2019, le deuxième à la pandémie du Covid-19, qui a empêché toute mise en orbite depuis Kourou, et le troisième aux mauvaises conditions de vent.

Picasso mesurera l'atténuation de la lumière solaire par l'atmosphère terrestre au lever et au coucher du Soleil pour déterminer la distribution verticale de la concentration d'ozone dans la stratosphère. En outre, des sondes de Langmuir, situées à l'extrémité de ses quatre panneaux solaires, caractériseront les variations du plasma spatial tout au long de l'orbite de Picasso.

Simba, quant à lui, analysera le changement climatique en évaluant le déséquilibre du bilan énergétique global de notre planète. Son principal instrument mesurera à la fois l'énergie que la Terre reçoit du Soleil et l'énergie de la Terre qui se perd dans l'espace. Les deux CubeSats belges seront lancés simultanément avec environ 50 autres petits satellites. C'est le premier vol financé par l'ESA pour permettre au lanceur Vega de mettre en orbite de nombreux petits satellites au cours d'une seule mission.

L'agence spatiale espère que les CubeSats démontreront qu'ils ont atteint la maturité technologique nécessaire pour devenir de véritables outils scientifiques qui méritent d'être pris en considération pour l'observation de la Terre.

Picasso a été développé par l'Institut royal d'aéronomie spatiale de Belgique et Simba est l'oeuvre de l'Institut royal météorologique. Leur lancement aura lieu depuis le site de l'Agence spatiale européenne (ESA) à Kourou (Guyane française), après avoir été ajourné plusieurs fois. Le premier report était dû à l'échec du lancement de Vega VV15 en juillet 2019, le deuxième à la pandémie du Covid-19, qui a empêché toute mise en orbite depuis Kourou, et le troisième aux mauvaises conditions de vent. Picasso mesurera l'atténuation de la lumière solaire par l'atmosphère terrestre au lever et au coucher du Soleil pour déterminer la distribution verticale de la concentration d'ozone dans la stratosphère. En outre, des sondes de Langmuir, situées à l'extrémité de ses quatre panneaux solaires, caractériseront les variations du plasma spatial tout au long de l'orbite de Picasso. Simba, quant à lui, analysera le changement climatique en évaluant le déséquilibre du bilan énergétique global de notre planète. Son principal instrument mesurera à la fois l'énergie que la Terre reçoit du Soleil et l'énergie de la Terre qui se perd dans l'espace. Les deux CubeSats belges seront lancés simultanément avec environ 50 autres petits satellites. C'est le premier vol financé par l'ESA pour permettre au lanceur Vega de mettre en orbite de nombreux petits satellites au cours d'une seule mission. L'agence spatiale espère que les CubeSats démontreront qu'ils ont atteint la maturité technologique nécessaire pour devenir de véritables outils scientifiques qui méritent d'être pris en considération pour l'observation de la Terre.