Les lauréats sont d'ordinaire dévoilés en octobre. Mais l'Académie avait annoncé en mai 2018 le report d'un an de l'annonce du prix, emportée par le scandale #MeToo qui a révélé les agressions sexuelles de Jean-Claude Arnault, un Français proche de l'institution et marié à l'une de ses membres.

Le septuagénaire a été condamné en appel en décembre dernier à deux ans et six mois de prison ferme pour le viol à deux reprises d'une des signataires de la tribune. Il a saisi la Cour suprême.

L'Académie suédoise a depuis connu une hémorragie de membres et tente de se reformer. L'essayiste Sara Danius avait elle-même été forcée à abandonner ses prérogatives de secrétaire perpétuelle en avril 2018 tout en conservant son fauteuil, qu'elle a finalement rendu fin février.

Katarina Frostensson, épouse de Jean-Claude Arnault, a également quitté l'Académie en janvier. Celle-ci a par ailleurs nié les allégations selon lesquelles elle aurait divulgué des informations sur les lauréats du Nobel de littérature à son mari.

En novembre, la nomination de cinq membres externes avait été annoncée afin d'aider à sélectionner les lauréats.

Les lauréats sont d'ordinaire dévoilés en octobre. Mais l'Académie avait annoncé en mai 2018 le report d'un an de l'annonce du prix, emportée par le scandale #MeToo qui a révélé les agressions sexuelles de Jean-Claude Arnault, un Français proche de l'institution et marié à l'une de ses membres.Le septuagénaire a été condamné en appel en décembre dernier à deux ans et six mois de prison ferme pour le viol à deux reprises d'une des signataires de la tribune. Il a saisi la Cour suprême.L'Académie suédoise a depuis connu une hémorragie de membres et tente de se reformer. L'essayiste Sara Danius avait elle-même été forcée à abandonner ses prérogatives de secrétaire perpétuelle en avril 2018 tout en conservant son fauteuil, qu'elle a finalement rendu fin février. Katarina Frostensson, épouse de Jean-Claude Arnault, a également quitté l'Académie en janvier. Celle-ci a par ailleurs nié les allégations selon lesquelles elle aurait divulgué des informations sur les lauréats du Nobel de littérature à son mari.En novembre, la nomination de cinq membres externes avait été annoncée afin d'aider à sélectionner les lauréats.