Deux députés européens, Bart Staes (Groen) et Philippe Lamberts (Ecolo), viennent de clamer dans une tribune leur désaccord avec Verhofstadt et Cohn-Bendit. "Depuis leurs salons bruxellois, ces deux-là estiment que la solution à tous les problèmes réside dans plus d'Europe",ironisent Staes et Lamberts, qui laissent entendre que le livre du duo écolo-libéral brouille le débat politique.

"Le débat européen n'est pas neutre : il s'agit de choix idéologiques. Et là-dessus, les verts et les libéraux sont très souvent à l'opposé les uns des autres." Le plus vache pour la fin : les deux écolos belges estiment que, dans le contexte actuel, où les citoyens se méfient de l'Europe, "l'eurocentrisme ou l'euronationalisme de Verhofstadt et Cohn-Bendit ne font que renforcer le populisme et le nationalisme égoïste".

F.B.

Deux députés européens, Bart Staes (Groen) et Philippe Lamberts (Ecolo), viennent de clamer dans une tribune leur désaccord avec Verhofstadt et Cohn-Bendit. "Depuis leurs salons bruxellois, ces deux-là estiment que la solution à tous les problèmes réside dans plus d'Europe",ironisent Staes et Lamberts, qui laissent entendre que le livre du duo écolo-libéral brouille le débat politique. "Le débat européen n'est pas neutre : il s'agit de choix idéologiques. Et là-dessus, les verts et les libéraux sont très souvent à l'opposé les uns des autres." Le plus vache pour la fin : les deux écolos belges estiment que, dans le contexte actuel, où les citoyens se méfient de l'Europe, "l'eurocentrisme ou l'euronationalisme de Verhofstadt et Cohn-Bendit ne font que renforcer le populisme et le nationalisme égoïste". F.B.