Un homme de 50 ans a été dépisté positif au coronavirus à Sydney mercredi mais l'origine de son infection n'a pas encore pu être déterminée. L'homme s'est déplacé en de multiples endroits tout en étant contagieux, ce qui fait craindre aux autorités l'éclosion d'un foyer de contamination, alors que le pays est largement épargné par la pandémie.

Sur les neuf contacts proches de cet homme, seule son épouse a été testée positive à ce stade.

Comme l'origine de la transmission du virus au quinquagénaire n'a pas encore été établie, ce cas mystère met en alerte les autorités de l'État de Nouvelle-Galles du Sud dont Sydney est la capitale.

Les tests génomiques lient en effet la source de l'infection à un cas dépisté sur un voyageur venant des États-Unis et placé en quarantaine dans un hôtel médicalisé à son arrivée. Toutefois, l'homme de 50 ans n'est pas entré en contact avec ce visiteur, ni avec des employés des douanes ou du système de quarantaine.

Face à ce "chainon manquant" dans la transmission et aux multiples déplacements du quinquagénaire dans la ville, des restrictions ont été décrétées jeudi par les autorités, d'application jusque dimanche. Les rassemblements de plus de 20 personnes par foyer sont interdits, et le port du masque redevient obligatoire dans les transports publics et à l'intérieur.

La population est invitée à se faire dépister, d'autant plus que les tests menés sur les eaux usées présentent des traces du coronavirus.

L'Australie, tirant parti de son insularité, a hermétiquement fermé ses frontières pour limiter son exposition au coronavirus, et les transmissions locales ont été quasiment éradiquées, à l'exception de rares fuites depuis les infrastructures de quarantaine.

En cas de détection de nouveau cas, des confinements éclairs sont mis en place, pour permettre de rapidement circonscrire l'éclosion de nouveau foyer, comme au cours du mois passé à Perth et Brisbane.

Le pays de 25 millions d'habitants recense moins de 30.000 infections au coronavirus depuis le début de la pandémie en 2020 et 910 morts, la plupart à Melbourne qui a été plus fortement touchée par une seconde vague épidémique en juillet 2020.

A titre de comparaison, la Belgique a franchi jeudi le cap du million d'infections et déplore plus de 24.406 morts.

Un homme de 50 ans a été dépisté positif au coronavirus à Sydney mercredi mais l'origine de son infection n'a pas encore pu être déterminée. L'homme s'est déplacé en de multiples endroits tout en étant contagieux, ce qui fait craindre aux autorités l'éclosion d'un foyer de contamination, alors que le pays est largement épargné par la pandémie. Sur les neuf contacts proches de cet homme, seule son épouse a été testée positive à ce stade. Comme l'origine de la transmission du virus au quinquagénaire n'a pas encore été établie, ce cas mystère met en alerte les autorités de l'État de Nouvelle-Galles du Sud dont Sydney est la capitale.Les tests génomiques lient en effet la source de l'infection à un cas dépisté sur un voyageur venant des États-Unis et placé en quarantaine dans un hôtel médicalisé à son arrivée. Toutefois, l'homme de 50 ans n'est pas entré en contact avec ce visiteur, ni avec des employés des douanes ou du système de quarantaine. Face à ce "chainon manquant" dans la transmission et aux multiples déplacements du quinquagénaire dans la ville, des restrictions ont été décrétées jeudi par les autorités, d'application jusque dimanche. Les rassemblements de plus de 20 personnes par foyer sont interdits, et le port du masque redevient obligatoire dans les transports publics et à l'intérieur. La population est invitée à se faire dépister, d'autant plus que les tests menés sur les eaux usées présentent des traces du coronavirus. L'Australie, tirant parti de son insularité, a hermétiquement fermé ses frontières pour limiter son exposition au coronavirus, et les transmissions locales ont été quasiment éradiquées, à l'exception de rares fuites depuis les infrastructures de quarantaine. En cas de détection de nouveau cas, des confinements éclairs sont mis en place, pour permettre de rapidement circonscrire l'éclosion de nouveau foyer, comme au cours du mois passé à Perth et Brisbane. Le pays de 25 millions d'habitants recense moins de 30.000 infections au coronavirus depuis le début de la pandémie en 2020 et 910 morts, la plupart à Melbourne qui a été plus fortement touchée par une seconde vague épidémique en juillet 2020. A titre de comparaison, la Belgique a franchi jeudi le cap du million d'infections et déplore plus de 24.406 morts.