L'acteur français est arrivé dans l'après-midi de Paris à Saransk, dans le centre de la Russie, où il a été accueilli par les responsables locaux et s'est exprimé devant plusieurs centaines de personnes, selon des photographies diffusées dans la presse.

"Je suis très flatté qu'un centre culturel porte mon nom. C'est dommage que je ne puisse pas venir plus souvent à Saransk", a déclaré M. Depardieu, d'après le journal local Izvestia Mordovii.

"En Mordovie, je me sens comme un véritable Russe. (...) Je suis aussi un habitant de Saransk et je vais voter aux élections", a-t-il ajouté selon des propos reproduits en russe.

Gérard Depardieu est officiellement enregistré en tant que résident et qu'entrepreneur individuel à Saransk, ville de 300.000 habitants située à 650 kilomètres à l'est de Moscou.

L'acteur a obtenu la citoyenneté russe début 2013 après avoir été au coeur d'une polémique causée par sa décision de quitter la France pour protester contre le projet du président français François Hollande de taxer à hauteur de 75% les plus hauts revenus.

En 2014, il avait annoncé son intention d'ouvrir un restaurant à Moscou et un autre établissement et un centre artistique à Saransk. Il a également affirmé vouloir se lancer dans la production de vodka bio.

L'acteur français est arrivé dans l'après-midi de Paris à Saransk, dans le centre de la Russie, où il a été accueilli par les responsables locaux et s'est exprimé devant plusieurs centaines de personnes, selon des photographies diffusées dans la presse. "Je suis très flatté qu'un centre culturel porte mon nom. C'est dommage que je ne puisse pas venir plus souvent à Saransk", a déclaré M. Depardieu, d'après le journal local Izvestia Mordovii. "En Mordovie, je me sens comme un véritable Russe. (...) Je suis aussi un habitant de Saransk et je vais voter aux élections", a-t-il ajouté selon des propos reproduits en russe. Gérard Depardieu est officiellement enregistré en tant que résident et qu'entrepreneur individuel à Saransk, ville de 300.000 habitants située à 650 kilomètres à l'est de Moscou. L'acteur a obtenu la citoyenneté russe début 2013 après avoir été au coeur d'une polémique causée par sa décision de quitter la France pour protester contre le projet du président français François Hollande de taxer à hauteur de 75% les plus hauts revenus. En 2014, il avait annoncé son intention d'ouvrir un restaurant à Moscou et un autre établissement et un centre artistique à Saransk. Il a également affirmé vouloir se lancer dans la production de vodka bio.