Les Etats-Unis "maintiennent à ce stade les restrictions existantes" aux voyages internationaux, en dépit des demandes de réciprocité émanant notamment de l'Union européenne, a annoncé lundi la porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki, lors d'un point presse régulier.

"Nous maintenons à ce stade les restrictions existantes aux voyages", a-t-elle dit, justifiant cette décision en particulier par la propagation rapide du variant Delta "ici et à l'étranger".

Tandis que les pays de l'Union européenne ont décidé de rouvrir leurs propres frontières aux Américains, à condition qu'ils soient vaccinés contre le Covid-19 ou présentent un test négatif, les Etats-Unis maintiennent les leurs fermées depuis plus d'un an.

Le Canada a lui aussi décidé de rouvrir sa frontière à partir du 9 août pour les citoyens américains et les résidents permanents vivant aux Etats-Unis pleinement vaccinés.

Washington avait annoncé début juin la constitution de groupes de travail avec le Canada, le Mexique, l'Union européenne et le Royaume-Uni pour se pencher sur la question des voyages internationaux.

Les Etats-Unis "maintiennent à ce stade les restrictions existantes" aux voyages internationaux, en dépit des demandes de réciprocité émanant notamment de l'Union européenne, a annoncé lundi la porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki, lors d'un point presse régulier."Nous maintenons à ce stade les restrictions existantes aux voyages", a-t-elle dit, justifiant cette décision en particulier par la propagation rapide du variant Delta "ici et à l'étranger".Tandis que les pays de l'Union européenne ont décidé de rouvrir leurs propres frontières aux Américains, à condition qu'ils soient vaccinés contre le Covid-19 ou présentent un test négatif, les Etats-Unis maintiennent les leurs fermées depuis plus d'un an.Le Canada a lui aussi décidé de rouvrir sa frontière à partir du 9 août pour les citoyens américains et les résidents permanents vivant aux Etats-Unis pleinement vaccinés.Washington avait annoncé début juin la constitution de groupes de travail avec le Canada, le Mexique, l'Union européenne et le Royaume-Uni pour se pencher sur la question des voyages internationaux.