Le président américain Donald Trump a dit jeudi que ses propos sur les enfants et le Covid-19, retirés la veille par Facebook et Twitter, étaient "parfaits".

Il a affirmé dans l'émission de radio du conservateur Geraldo Rivera avoir dressé "un constat parfait, un constat sur la jeunesse".

"Désinformation dangereuse"

Facebook a retiré mercredi soir pour la première fois une vidéo de la page du président des Etats-Unis pour avoir "violé le règlement sur la désinformation dangereuse" autour de la pandémie de Covid-19.

Le clip montrait le milliardaire républicain expliquant lors d'un entretien sur la chaîne Fox News que les enfants étaient "presque totalement" immunisés, de par leur âge, contre le coronavirus.

Twitter a également momentanément interdit à l'équipe de campagne de Donald Trump de tweeter tant qu'elle ne retirait pas un message contenant la même vidéo.

Des études ont montré que les jeunes enfants, bien que moins vulnérables que les adultes, peuvent tout de même attraper et transmettre la maladie.

Réouverture des écoles

Le président défend vivement la réouverture des écoles aux Etats-Unis afin de remettre le pays sur les rails à l'approche de l'élection présidentielle du 3 novembre. "Tous les médecins disent la même chose que moi. Enfin peut-être pas tous, certains diront autre chose", a-t-il dit dans l'émission de radio, accusant une nouvelle fois les réseaux sociaux de vouloir museler les voix conservatrices.

Le président américain Donald Trump a dit jeudi que ses propos sur les enfants et le Covid-19, retirés la veille par Facebook et Twitter, étaient "parfaits".Il a affirmé dans l'émission de radio du conservateur Geraldo Rivera avoir dressé "un constat parfait, un constat sur la jeunesse".Facebook a retiré mercredi soir pour la première fois une vidéo de la page du président des Etats-Unis pour avoir "violé le règlement sur la désinformation dangereuse" autour de la pandémie de Covid-19.Le clip montrait le milliardaire républicain expliquant lors d'un entretien sur la chaîne Fox News que les enfants étaient "presque totalement" immunisés, de par leur âge, contre le coronavirus.Twitter a également momentanément interdit à l'équipe de campagne de Donald Trump de tweeter tant qu'elle ne retirait pas un message contenant la même vidéo. Des études ont montré que les jeunes enfants, bien que moins vulnérables que les adultes, peuvent tout de même attraper et transmettre la maladie. Le président défend vivement la réouverture des écoles aux Etats-Unis afin de remettre le pays sur les rails à l'approche de l'élection présidentielle du 3 novembre. "Tous les médecins disent la même chose que moi. Enfin peut-être pas tous, certains diront autre chose", a-t-il dit dans l'émission de radio, accusant une nouvelle fois les réseaux sociaux de vouloir museler les voix conservatrices.