Le géant sud-américain a connu une nouvelle journée à plus d'un millier de morts (1.124 en 24 heures), et un nombre record de contaminations, avec 26.928 en une journée, ce qui porte le total à 465.166 depuis le début de la pandémie. Les quatre pays officiellement les plus endeuillés sont les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l'Italie et la France, un pays que le Brésil pourrait rapidement dépasser puisqu'il compte environ mille morts de plus.

En nombre de cas, le Brésil n'est dépassé que par les Etats-Unis, qui en comptent plus de 1,7 million. Le nombre de morts au Brésil ramené à la population, 131 par million d'habitants, est bien inférieur à ceux de certains pays européens, comme les 580 par million d'habitants en Espagne.

Toutefois les experts de santé publique estiment les chiffres du gouvernement de Brasilia nettement sous-estimés, faute de tests suffisants. Et de l'aveu même des autorités sanitaires brésiliennes, "on ne peut pas prévoir" quand le pays aura atteint le pic des contaminations.

Le géant sud-américain a connu une nouvelle journée à plus d'un millier de morts (1.124 en 24 heures), et un nombre record de contaminations, avec 26.928 en une journée, ce qui porte le total à 465.166 depuis le début de la pandémie. Les quatre pays officiellement les plus endeuillés sont les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l'Italie et la France, un pays que le Brésil pourrait rapidement dépasser puisqu'il compte environ mille morts de plus.En nombre de cas, le Brésil n'est dépassé que par les Etats-Unis, qui en comptent plus de 1,7 million. Le nombre de morts au Brésil ramené à la population, 131 par million d'habitants, est bien inférieur à ceux de certains pays européens, comme les 580 par million d'habitants en Espagne.Toutefois les experts de santé publique estiment les chiffres du gouvernement de Brasilia nettement sous-estimés, faute de tests suffisants. Et de l'aveu même des autorités sanitaires brésiliennes, "on ne peut pas prévoir" quand le pays aura atteint le pic des contaminations.