"L'équipe d'enquête commune de la police et des procureurs a émis des mandats pour arrêter trois membres de l'équipage, dont le capitaine", a dit à l'AFP ce responsable au siège des garde-côtes à Makpo.

Quelque 475 personnes, dont 352 lycéens, se trouvaient à bord du ferry. Plus de deux jours après le drame, 268 personnes manquent encore à l'appel et aucun rescapé n'a été retrouvé depuis mercredi.

"L'équipe d'enquête commune de la police et des procureurs a émis des mandats pour arrêter trois membres de l'équipage, dont le capitaine", a dit à l'AFP ce responsable au siège des garde-côtes à Makpo. Quelque 475 personnes, dont 352 lycéens, se trouvaient à bord du ferry. Plus de deux jours après le drame, 268 personnes manquent encore à l'appel et aucun rescapé n'a été retrouvé depuis mercredi.