On connaissait la puissance militaire du Rwanda, qui a déjà envahi le Congo à deux reprises, voici la puissance des ondes. Le message de Proximus, avec sa charge politique (in...

On connaissait la puissance militaire du Rwanda, qui a déjà envahi le Congo à deux reprises, voici la puissance des ondes. Le message de Proximus, avec sa charge politique (involontaire, précisons-le) bien plus grande qu'un simple chevauchement de signaux, aura fait sourire les participants à la randonnée vélo organisée, du 28 mai au 4 juin, dans le Kivu par l'association belge Comequi, et qui passait par l'île. Tout aussi insolite : alors que l'ambassadeur belge au Congo, Bertrand de Crombrugghe, avait annoncé sa présence parmi les coureurs, il a dû rentrer dare-dare à Kinshasa pour cause de tensions diplomatiques. En revanche, son collègue Arnout Pauwels, ambassadeur belge au Rwanda, était bien présent : il a passé la frontière pour pédaler pendant une journée avec ses compatriotes. Et livrer au passage un discours bienveillant à l'égard des autorités congolaises.