Gaza

Depuis le 10 mai, 243 Palestiniens, dont 66 enfants, ont été tués par des frappes israéliennes sur la bande de Gaza en riposte à des tirs de roquettes depuis l'enclave palestinienne vers Israël, selon le ministère de la Santé local. Parmi les morts figurent deux médecins, dont le chef du service de médecine interne à l'hôpital de Shifa, principal hôpital de la ville de Gaza.

Plus de 1.900 Palestiniens ont également été blessés, dont 560 enfants, selon la même source.

Environ 91.000 Gazaouis ont été déplacés selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (Ocha). Près de 1.500 habitations ont été touchées par des frappes, dont 205 tours résidentielles et maisons complètement détruites, selon le Hamas. Soixante-quinze établissements gouvernementaux et publics ont été endommagés, toujours d'après le mouvement islamiste.

Quatorze kilomètres de conduites d'eau, 50 puits et 17 kilomètres de conduites d'eaux usées ont été endommagés, a-t-il également indiqué. Neuf lignes électriques ont été coupées et 31 postes électriques et 79 kilomètres de câbles touchés.

Plus de 450 véhicules ont été détruits ou lourdement endommagés, toujours selon le Hamas.

Trois mosquées ont été complétement détruites et une église a été endommagée, a indiqué le mouvement islamiste.

Israël

Du fait de roquettes lancées sur Israël depuis la bande de Gaza par le Hamas, 12 personnes ont été tuées, en grande majorité des Israéliens, parmi lesquelles un enfant israélien de 6 ans et une adolescente arabe israélienne de 16 ans et son père. Parmi les morts figurent aussi une ressortissante indienne et deux ressortissants thaïlandais.

Selon le Magen David Adom, l'équivalent israélien de la Croix-Rouge, 357 personnes ont été blessées.

Des 4.070 roquettes lancées par le Hamas, 90% ont été interceptées par le système de défense antimissile israélien "Dôme de fer", a rapporté l'armée.

Toutefois, 2.061 habitations et 1.367 voitures touchées par des roquettes dans le sud et le centre d'Israël ont fait l'objet de demandes de dédommagements, a indiqué le service des impôts israélien qui traite ces demandes.

Cisjordanie occupée

En Cisjordanie, occupée par Israël depuis 1967, les affrontements entre Palestiniens et forces israéliennes ont fait plus de 25 morts palestiniens en 11 jours, selon les autorités sanitaires palestiniennes. D'après l'armée israélienne, au moins cinq personnes ont été abattues après avoir tenté d'attaquer les forces israéliennes.

Gaza Depuis le 10 mai, 243 Palestiniens, dont 66 enfants, ont été tués par des frappes israéliennes sur la bande de Gaza en riposte à des tirs de roquettes depuis l'enclave palestinienne vers Israël, selon le ministère de la Santé local. Parmi les morts figurent deux médecins, dont le chef du service de médecine interne à l'hôpital de Shifa, principal hôpital de la ville de Gaza. Plus de 1.900 Palestiniens ont également été blessés, dont 560 enfants, selon la même source. Environ 91.000 Gazaouis ont été déplacés selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (Ocha). Près de 1.500 habitations ont été touchées par des frappes, dont 205 tours résidentielles et maisons complètement détruites, selon le Hamas. Soixante-quinze établissements gouvernementaux et publics ont été endommagés, toujours d'après le mouvement islamiste. Quatorze kilomètres de conduites d'eau, 50 puits et 17 kilomètres de conduites d'eaux usées ont été endommagés, a-t-il également indiqué. Neuf lignes électriques ont été coupées et 31 postes électriques et 79 kilomètres de câbles touchés. Plus de 450 véhicules ont été détruits ou lourdement endommagés, toujours selon le Hamas. Trois mosquées ont été complétement détruites et une église a été endommagée, a indiqué le mouvement islamiste. Israël Du fait de roquettes lancées sur Israël depuis la bande de Gaza par le Hamas, 12 personnes ont été tuées, en grande majorité des Israéliens, parmi lesquelles un enfant israélien de 6 ans et une adolescente arabe israélienne de 16 ans et son père. Parmi les morts figurent aussi une ressortissante indienne et deux ressortissants thaïlandais. Selon le Magen David Adom, l'équivalent israélien de la Croix-Rouge, 357 personnes ont été blessées. Des 4.070 roquettes lancées par le Hamas, 90% ont été interceptées par le système de défense antimissile israélien "Dôme de fer", a rapporté l'armée. Toutefois, 2.061 habitations et 1.367 voitures touchées par des roquettes dans le sud et le centre d'Israël ont fait l'objet de demandes de dédommagements, a indiqué le service des impôts israélien qui traite ces demandes. Cisjordanie occupée En Cisjordanie, occupée par Israël depuis 1967, les affrontements entre Palestiniens et forces israéliennes ont fait plus de 25 morts palestiniens en 11 jours, selon les autorités sanitaires palestiniennes. D'après l'armée israélienne, au moins cinq personnes ont été abattues après avoir tenté d'attaquer les forces israéliennes.