L'accident s'est produit le 10 janvier à Qixia, dans une mine d'or de la province du Shandong (est), prenant au piège 22 personnes à plus de 600 mètres de l'entrée du puits. La déflagration avait gravement endommagé l'échelle donnant accès au fond de la mine et les câbles de communication. Les sauveteurs avaient toutefois réussi à percer un conduit et entendu ce weekend des coups, synonymes de signes de vie.

Les mineurs ont depuis pu faire parvenir à la surface un message manuscrit indiquant qu'au moins 12 d'entre eux étaient encore vivants, ont indiqué lundi les autorités locales. "On est tous épuisés. On a un besoin urgent de médicaments pour les maux d'estomac, d'anti-douleurs, d'adhésif médical et d'anti-inflammatoires. Trois personnes souffrent aussi d'hypertension", indique la note.

L'auteur du message écrit par ailleurs qu'une grande quantité d'eau entoure les mineurs, dont quatre sont blessés. "On ne connaît pas la situation des 10 autres personnes" coincées, souligne-t-il. "Tant que les secours se poursuivent, on continuera à garder espoir. Merci!"

La télévision publique CCTV a diffusé des images des sauveteurs faisant descendre par un conduit un câble métallique sur lequel est accroché de la nourriture, avant de le remonter avec le message des mineurs. Deux responsables de la mine ont déjà été licenciés suite à l'explosion. Les accidents dans les mines sont courants en Chine, où le secteur présente un mauvais bilan en termes de sécurité et où les règlementations ne sont parfois pas appliquées. En décembre, 23 mineurs avaient perdu la vie dans une mine de charbon à Chongqing, dans le sud-ouest du pays.

L'accident s'est produit le 10 janvier à Qixia, dans une mine d'or de la province du Shandong (est), prenant au piège 22 personnes à plus de 600 mètres de l'entrée du puits. La déflagration avait gravement endommagé l'échelle donnant accès au fond de la mine et les câbles de communication. Les sauveteurs avaient toutefois réussi à percer un conduit et entendu ce weekend des coups, synonymes de signes de vie. Les mineurs ont depuis pu faire parvenir à la surface un message manuscrit indiquant qu'au moins 12 d'entre eux étaient encore vivants, ont indiqué lundi les autorités locales. "On est tous épuisés. On a un besoin urgent de médicaments pour les maux d'estomac, d'anti-douleurs, d'adhésif médical et d'anti-inflammatoires. Trois personnes souffrent aussi d'hypertension", indique la note. L'auteur du message écrit par ailleurs qu'une grande quantité d'eau entoure les mineurs, dont quatre sont blessés. "On ne connaît pas la situation des 10 autres personnes" coincées, souligne-t-il. "Tant que les secours se poursuivent, on continuera à garder espoir. Merci!" La télévision publique CCTV a diffusé des images des sauveteurs faisant descendre par un conduit un câble métallique sur lequel est accroché de la nourriture, avant de le remonter avec le message des mineurs. Deux responsables de la mine ont déjà été licenciés suite à l'explosion. Les accidents dans les mines sont courants en Chine, où le secteur présente un mauvais bilan en termes de sécurité et où les règlementations ne sont parfois pas appliquées. En décembre, 23 mineurs avaient perdu la vie dans une mine de charbon à Chongqing, dans le sud-ouest du pays.