Un porte-parole de l'exécutif européen contacté par l'AFP a indiqué qu'il s'agissait de la première rencontre entre les deux dirigeants depuis que Mme von der Leyen a pris ses fonctions début décembre.

"Il y a une réunion bilatérale mercredi prochain à Downing Street", a confirmé un porte-parole du gouvernement britannique.

Selon la Commission, Ursula von der Leyen doit également prononcer un discours à la London School of Economics.

Le Royaume-Uni se prépare à quitter l'Union européenne le 31 janvier. D'ici là, les parlements britannique et européen doivent ratifier l'accord de retrait négocié entre les deux parties.

S'en suivra une période de transition, pour éviter une rupture brutale, jusqu'à la fin de l'année. Londres et Bruxelles espèrent avoir négocié un accord commercial avant cette échéance, un calendrier réclamé par Boris Johnson.

Le négociateur en chef de l'UE Michel Barnier a prévenu que s'entendre et ratifier une relation post-Brexit en onze mois serait "un immense défi".

Mme von der Leyen s'est aussi fait l'écho de ces inquiétudes, dans un entretien fin décembre avec le journal Les Echos.

"Il me semble que, des deux côtés, nous devrions nous demander sérieusement si toutes ces négociations sont faisables en si peu de temps", avait alors déclaré la dirigeante allemande.

Outre un accord de libre-échange, l'UE et le Royaume-Uni prévoient également de s'entendre sur les questions internationales et de sécurité.

Le 12 décembre, le Premier ministre britannique Boris Johnson a remporté des élections législatives anticipées avec une majorité inédite pour les conservateurs.

Cette large victoire de M. Johnson, partisan d'un Brexit rapide et net, a ouvert la voie à une sortie du Royaume-Uni de l'UE fin janvier, trois ans et demi après le vote des Britanniques en faveur de ce divorce lors d'un référendum et après 47 ans d'une vie commune mouvementée.

Un porte-parole de l'exécutif européen contacté par l'AFP a indiqué qu'il s'agissait de la première rencontre entre les deux dirigeants depuis que Mme von der Leyen a pris ses fonctions début décembre."Il y a une réunion bilatérale mercredi prochain à Downing Street", a confirmé un porte-parole du gouvernement britannique.Selon la Commission, Ursula von der Leyen doit également prononcer un discours à la London School of Economics.Le Royaume-Uni se prépare à quitter l'Union européenne le 31 janvier. D'ici là, les parlements britannique et européen doivent ratifier l'accord de retrait négocié entre les deux parties.S'en suivra une période de transition, pour éviter une rupture brutale, jusqu'à la fin de l'année. Londres et Bruxelles espèrent avoir négocié un accord commercial avant cette échéance, un calendrier réclamé par Boris Johnson.Le négociateur en chef de l'UE Michel Barnier a prévenu que s'entendre et ratifier une relation post-Brexit en onze mois serait "un immense défi".Mme von der Leyen s'est aussi fait l'écho de ces inquiétudes, dans un entretien fin décembre avec le journal Les Echos."Il me semble que, des deux côtés, nous devrions nous demander sérieusement si toutes ces négociations sont faisables en si peu de temps", avait alors déclaré la dirigeante allemande.Outre un accord de libre-échange, l'UE et le Royaume-Uni prévoient également de s'entendre sur les questions internationales et de sécurité.Le 12 décembre, le Premier ministre britannique Boris Johnson a remporté des élections législatives anticipées avec une majorité inédite pour les conservateurs.Cette large victoire de M. Johnson, partisan d'un Brexit rapide et net, a ouvert la voie à une sortie du Royaume-Uni de l'UE fin janvier, trois ans et demi après le vote des Britanniques en faveur de ce divorce lors d'un référendum et après 47 ans d'une vie commune mouvementée.