Brexit: Bezos, Diana, Berlusconi... 15 autres grands divorces qui ont marqué l'histoire

Avant le Brexit, bien des séparations ont émaillé l'histoire de l'humanité. Séparations de couples, d'Etats, de partis... Florilège, à la subjectivité assumée.

Brexit: Bezos, Diana, Berlusconi... 15 autres grands divorces qui ont marqué l'histoire

Le plus cher © DR

Juillet 2019 : Jeff Bezos, patron d'Amazon, est le plus riche au monde : (154 milliards de dollars en 2019). Quand il divorce d'avec MacKenzie Tuttle, vingt-six ans après leur mariage (et quatre enfants plus tard), parce qu'il a une liaison, on imagine que la pension alimentaire ne sera pas chiche. Bingo : MacKenzie obtient 25 % des actions de la société, soit 38 milliards de dollars. De quoi pouvoir écrire son troisième roman sans trop de privations.

Le plus amiable © DR

Décembre 1992 : à minuit, le 31, Tchéquie et Slovaquie se séparent d'un commun accord après septante-quatre ans de ménage. Après la révolution de Velours, fin 1989, qui enterrait la République socialiste tchécoslovaque, les Tchèques prônaient un Etat fédéral puissant, les Slovaques aspirant à la décentralisation du pouvoir. Divorcées, les deux nations y trouvent chacune leur compte, conservant d'excellents rapports.

Le plus romanesque © DR

Mai 1895 : Louise de Belgique, fille de Léopold II, a 16 ans quand elle épouse, en 1875, Philippe de Saxe-Cobourg-Kohary, duc de Saxe, 30 ans. Le prince est plutôt noceur, la princesse plutôt dépensière. C'est peu dire que ça ne colle pas trop. Surtout qu'elle s'éprend du comte croate Geza Mattachich, en 1895. Philippe la fait interner. Mais Geza la libère quatre ans plus tard et les amants s'enfuient. Le divorce est inévitable, jolie pension à la clé pour Louise. Insuffisante pourtant au vu de son train de vie. Et la princesse se retrouve sur la paille.

Le plus félin © DR

Mars 1999 : le milliardaire français Alec Wildenstein divorce de la jet-setteuse suisse Jocelyne Périsset. On peut compren-dre : il avait épousé une mondaine blonde et il se retrouve vingt-et-un ans plus tard avec une femme qui veut ressembler à un chat. Et qui enchaîne les opérations de chirurgie esthétique pour y parvenir. Bref, merci Poussy et au revoir. La Catwoman aux allures bogdanoviennes empoche 2,5 milliards de dollars. Qu'elle dilapide en deux griffures, trois miaulements.

Le plus familial © DR

Janvier 2020 : le prince Harry, duc de Sussex, et son épouse, l'actrice américaine Rachel Meghan Markle, annoncent leur retrait de Buckingham et de la famille royale britanni-que. Trivialement dit : ils vont vivre de leur côté, en gagnant leur vie. Enfin libres !

Le plus princier © DR

Août 1996 : la fin du mariage entre Charles, prince de Galles, et Diana Spencer, célébré en 1981, est officialisée alors que le couple est séparé depuis quatre ans, sans jamais en avoir vraiment été un. Dans ces cas-là, c'est toujours le plus fortuné qui met la main au portefeuille. Surtout si c'est celui de la reine d'Angleterre. Résultat : 23 millions de dollars versés comme indemnité à Lady Di. Qui n'en profitera pas longtemps.

Le plus serial © DR

Septembre 1999 : dans le premier épisode de la saison 6 de Friends, Rachel et Ross divorcent, forcés par un juge. La loi des séries pour Ross : trois mariages, trois divorces. D'avec Carol, parce qu'elle est en fait lesbienne. D'avec Emily, parce qu'il s'est trompé de prénom au moment des voeux. D'avec "Rache", donc, parce qu'ils s'étaient épousés ivres morts à Las Vegas (dans le dernier épisode de la saison précédente). Strike, grand.

Le plus shocking © DR

Mai 1978 : la princesse Margaret, soeur cadette de la reine Elizabeth II d'Angleterre, divorce d'avec le photographe Antony Armstrong-Jones, dit Lord Snowdon. Epilogue d'une union scellée en 1960, tout en excès (Margaret fait les 400 coups) et cadeaux pour les tabloïds. Logique : Margaret voulait épouser Peter Townsend, pilote d'avion et héros de guerre. Mais divorcé. Et ça, darling, à la cour d'Angleterre, impossible.

Le plus hollywoodien © DR

Août 1976 : fin de partie, deuxième, pour l'acteur britannique Richard Burton et l'actrice américaine Elizabeth Taylor. Ils s'étaient mariés en 1964, avaient divorcé dix ans plus tard pour se remarier (ensemble donc) le 10 octobre 1975. Love story passionnelle, où on lève allègrement le coude et la main. Récidiviste en toute matière, Burton a divorcé deux autres fois (avec d'autres que Liz).

Le plus latin © DR

Décembre 2012 : Silvio Berlusconi, entrepre-neur très entreprenant et ancien Premier ministre italien, et l'ex-actrice Veronica Lario, mariés depuis 1990, sont officiellement divorcés. Le Cavaliere, qui en a fait voir de toutes les couleurs à la mère de ses trois enfants, doit lui verser 36 millions d'euros par an de pension alimentaire. Soit 100 000 euros par jour. Ils s'étaient rencontrés en 1980, alors qu'elle jouait Le Cocu magnifique. Presque 100 % prémonitoire.

Le plus sportif © DR

Mars 2009 : après vingt-trois ans de mariage, the end entre Bernie Ecclestone, 1 m 64 et patron de la Formule 1, et Slavica Radic, 1 m 89 et mannequin croate. Depuis que leurs deux enfants ont quitté la maison, celle qui défilait notamment pour Armani s'ennuie. Et si on passait à autre chose, chacun pour soi, donc ? Deal ! Et le boss de la F1 verse entre un milliard et 1,2 milliard de dollars pour sa liberté et celle de son ex-moitié/double.

Le plus impérial © DR

Décembre 1809 : séparation entre Napoléon Ier et Joséphine de Beauharnais, mariés en 1796 (civilement). L'empereur a "perdu l'espérance d'avoir des enfants de mon mariage avec ma bien-aimée ; c'est ce qui me porte à sacrifier les plus douces affections de mon coeur, à n'écouter que le bien de l'Etat, et à vouloir la dissolution de notre mariage". Quatre mois plus tard, il épouse Marie-Louise d'Autriche. Qui lui donne un garçon, en mars 1811 (Napoléon II). Il fallait oser, Joséphine.

Le plus rapide © DR

Janvier 2004 : la chanteuse américaine Britney Spears, alors à l'apogée de sa carrière, mais pas de ses frasques, épouse son ami d'enfance Jason Allen Alexander, à Las Vegas. Une nuit d'ivresse. Tellement qu'ils divorcent 55 heures plus tard... Oops.

Le plus flamand © DR

Septembre 2008 : fruit des entrailles de feu la Volksunie, en 2001, la N-VA ne place qu'un élu au Parlement après les fédérales en 2003. Fichu seuil de 5 % par circonscription ! Un cartel, alors ? Avec le CD&V, qui bat de l'aile ? Marché conclu en 2004. Et cartons électoraux jusqu'en juin 2007. Un an plus tard, fin de l'idylle, les nationalistes préférant re-voler de leurs propres ailes. Ce qui sert d'abord les chrétiens-démocrates (régionales 2009). Chant du cygne : la N-VA est premier parti de Flandre depuis 2010. La désunion fait sa force.

Le plus ciné © DR

Novembre 2019 : sortie de Marriage story, sur Netflix. Fin d'un couple, avec enfant. La maman va travailler très loin. Guerre pour la garde ? En tout cas, gros succès et six nominations aux prochains Oscars : meilleur film (Noah Baumbach), meilleure actrice (Scarlett Johansson), meilleur acteur (Adam Driver), meilleur second rôle féminin (Laura Dern), meilleur scénario original, meilleure bande originale. De quoi détrôner Kramer vs Kramer, quatre Oscars en 1980, porté par Dustin Hoffman et Meryl Streep et incarnation quasi mythique du divorce au cinéma ?