Il s'agirait du premier match du championnat brésilien à se jouer devant des spectateurs depuis la pandémie du coronavirus, sous réserve de l'accord de la fédération brésilienne de football (CBF). Après dix journées de championnat, à huis clos, Flamengo occupe la 5e place à 3 points du leader, l'Internacional.

Avec 20.000 supporters, cela voudrait dire le tiers de la pleine capacité du Maracanã. "Le plus gros problème aujourd'hui à Rio, c'est le rassemblement de personnes sans masque sur les plages", a expliqué Marcelo Crivella. "Et 20.000 personnes dans le Maracanã, ce sont 20.000 personnes en moins sur les plages."

Il est de plus en plus difficile de maintenir les Brésiliens chez eux le week-end préférant aller à la plage ou remplir les bars. Le Brésil est avec les Etats-Unis et l'Inde l'un des pays les plus touchés par la pandémie. Le pays compte environ 4,5 millions de personnes contaminées et plus de 135.000 décès. L'Etat de Rio de Janeiro comptait jusqu'à vendredi 95.612 cas recensés pour 10.449 patients décédés.

Il s'agirait du premier match du championnat brésilien à se jouer devant des spectateurs depuis la pandémie du coronavirus, sous réserve de l'accord de la fédération brésilienne de football (CBF). Après dix journées de championnat, à huis clos, Flamengo occupe la 5e place à 3 points du leader, l'Internacional. Avec 20.000 supporters, cela voudrait dire le tiers de la pleine capacité du Maracanã. "Le plus gros problème aujourd'hui à Rio, c'est le rassemblement de personnes sans masque sur les plages", a expliqué Marcelo Crivella. "Et 20.000 personnes dans le Maracanã, ce sont 20.000 personnes en moins sur les plages." Il est de plus en plus difficile de maintenir les Brésiliens chez eux le week-end préférant aller à la plage ou remplir les bars. Le Brésil est avec les Etats-Unis et l'Inde l'un des pays les plus touchés par la pandémie. Le pays compte environ 4,5 millions de personnes contaminées et plus de 135.000 décès. L'Etat de Rio de Janeiro comptait jusqu'à vendredi 95.612 cas recensés pour 10.449 patients décédés.