Selon une déclaration du shérif du comté de Clark, les deux professeurs d'université, Terry Bateman et Bradley Rowland, ont été arrêtés et inculpés de fabrication de méthamphétamine et d'utilisation d'accessoires pour toxicomanes.

L'affaire a attiré l'attention internationale grâce à ses échos de la série télévisée à succès Breaking Bad, dans laquelle Bryan Cranston a interprété le rôle de Walter White, un professeur de chimie de secondaire qui fabriquait et vendait de la méthamphétamine.

Une porte-parole de l'université d'Arkadelphia, dans l'Arkansas, a déclaré dans un communiqué que les deux professeurs étaient en congé administratif depuis le 11 octobre, soit peu après la détection d'une odeur chimique indéterminée dans un local scientifique.

Le bâtiment a été fermé pendant trois semaines, a rapporté l'Arkansas Democrat Gazette. Il a rouvert ses portes après qu'un test ait confirmé que la qualité de l'air y était conforme, selon les normes de l'Agence de protection environnementale.

La porte-parole du collège a déclaré qu'une enquête était en cours.

Les charges retenues contre les professeurs sont passibles de peines allant jusqu'à 40 ans de prison pour la fabrication de méthamphétamine et jusqu'à 20 ans pour l'utilisation de matériel servant à la consommation de drogue.

Selon une déclaration du shérif du comté de Clark, les deux professeurs d'université, Terry Bateman et Bradley Rowland, ont été arrêtés et inculpés de fabrication de méthamphétamine et d'utilisation d'accessoires pour toxicomanes.L'affaire a attiré l'attention internationale grâce à ses échos de la série télévisée à succès Breaking Bad, dans laquelle Bryan Cranston a interprété le rôle de Walter White, un professeur de chimie de secondaire qui fabriquait et vendait de la méthamphétamine.Une porte-parole de l'université d'Arkadelphia, dans l'Arkansas, a déclaré dans un communiqué que les deux professeurs étaient en congé administratif depuis le 11 octobre, soit peu après la détection d'une odeur chimique indéterminée dans un local scientifique.Le bâtiment a été fermé pendant trois semaines, a rapporté l'Arkansas Democrat Gazette. Il a rouvert ses portes après qu'un test ait confirmé que la qualité de l'air y était conforme, selon les normes de l'Agence de protection environnementale.La porte-parole du collège a déclaré qu'une enquête était en cours.Les charges retenues contre les professeurs sont passibles de peines allant jusqu'à 40 ans de prison pour la fabrication de méthamphétamine et jusqu'à 20 ans pour l'utilisation de matériel servant à la consommation de drogue.