Le camion aurait été garé lundi matin devant une société berlinoise. Il devait normalement y décharger des constructions métalliques acheminées depuis l'Italie, selon le gestionnaire de la société de transport polonaise. Ce dernier serait le cousin du chauffeur polonais retrouvé mort dans l'habitacle. Ce chauffeur n'avait plus donné de nouvelles depuis lundi à 16h. A 19h45, le véhicule a alors quitté définitivement sont poste à Berlin, toujours selon les médias polonais. Il s'est élancé sur le marché de Noël vers 20h.

Le suspect est sorti de son camion et a pris la fuite à pied

Un témoin oculaire de l'attentat du marché de Noël à Berlin a aidé la police à mettre la main sur le chauffeur du camion, indique le journal Die Welt sur son site internet. Les médias allemands parlent du suspect comme un Pakistanais ayant rejoint l'Allemagne en février via la route des Balkans.Après avoir commis son acte, le suspect est sorti de son camion et a pris la fuite à pied en direction du parc Tiergarten. Plusieurs témoins en ont averti la police. "Il avait sans doute l'intention de se cacher à la faveur de l'obscurité", précise un porte-parole de la police.

Parmi les nombreux appels, il y a aussi eu celui d'une homme qui s'est mis à poursuivre le suspect à distance respectable à travers le parc, tout en gardant le contact avec les secours. La police a finalement pu intercepter l'individu environ 2 kilomètres plus loin. "Nous avons pu l'interpeller grâce à l'aide de ce témoin oculaire", ajoute le porte-parole.

Les médias allemands dépeignent le suspect comme un Pakistanais ayant rejoint l'Allemagne en février en suivant la route des Balkans. Il serait entré en Allemagne via Passau, à la frontière autrichienne, et aurait séjourné dans un centre d'accueil à Berlin. Il aurait utilisé plusieurs identités. Selon la chaîne RBB, l'individu serait né en 1993 au Pakistan.

Le camion aurait été garé lundi matin devant une société berlinoise. Il devait normalement y décharger des constructions métalliques acheminées depuis l'Italie, selon le gestionnaire de la société de transport polonaise. Ce dernier serait le cousin du chauffeur polonais retrouvé mort dans l'habitacle. Ce chauffeur n'avait plus donné de nouvelles depuis lundi à 16h. A 19h45, le véhicule a alors quitté définitivement sont poste à Berlin, toujours selon les médias polonais. Il s'est élancé sur le marché de Noël vers 20h. Un témoin oculaire de l'attentat du marché de Noël à Berlin a aidé la police à mettre la main sur le chauffeur du camion, indique le journal Die Welt sur son site internet. Les médias allemands parlent du suspect comme un Pakistanais ayant rejoint l'Allemagne en février via la route des Balkans.Après avoir commis son acte, le suspect est sorti de son camion et a pris la fuite à pied en direction du parc Tiergarten. Plusieurs témoins en ont averti la police. "Il avait sans doute l'intention de se cacher à la faveur de l'obscurité", précise un porte-parole de la police. Parmi les nombreux appels, il y a aussi eu celui d'une homme qui s'est mis à poursuivre le suspect à distance respectable à travers le parc, tout en gardant le contact avec les secours. La police a finalement pu intercepter l'individu environ 2 kilomètres plus loin. "Nous avons pu l'interpeller grâce à l'aide de ce témoin oculaire", ajoute le porte-parole. Les médias allemands dépeignent le suspect comme un Pakistanais ayant rejoint l'Allemagne en février en suivant la route des Balkans. Il serait entré en Allemagne via Passau, à la frontière autrichienne, et aurait séjourné dans un centre d'accueil à Berlin. Il aurait utilisé plusieurs identités. Selon la chaîne RBB, l'individu serait né en 1993 au Pakistan.