Nouveau coup de boutoir contre le droit des femmes aux Etats-Unis. L'Alabama vient d'adopter la loi la plus restrictive du pays en matière d'avortement. Le texte ratifié le 15 mai par la gouverneure de cet Etat du Sud interdit les interruptions volontaires de grossesse (IVG), même en cas de viol ou d'inceste. Il prévoit des peines de prison de dix à nonante-neuf ans pour les médecins pratiquant ces interventions. Plus que pour un viol.
...