"Le mode opératoire emprunte totalement à ce que sont les messages de Daech" (l'Etat islamique), a toutefois déclaré Bernard Cazeneuve à la radio RTL. "On ne peut pas exclure qu'un individu déséquilibré et très violent (...) ait été à un moment, dans une radicalisation rapide, engagé dans ce crime absolument épouvantable".

"Le mode opératoire emprunte totalement à ce que sont les messages de Daech" (l'Etat islamique), a toutefois déclaré Bernard Cazeneuve à la radio RTL. "On ne peut pas exclure qu'un individu déséquilibré et très violent (...) ait été à un moment, dans une radicalisation rapide, engagé dans ce crime absolument épouvantable".