Réagissant au rapport, Jeremy Corbyn a écrit sur Facebook qu'il n'acceptait pas "toutes" les conclusions du rapport, qui met en évidence harcèlement et discrimination au sein du parti. "A la lumière de ses commentaires", le parti a "suspendu Jeremy Corbyn" et a ouvert une enquête, a annoncé un porte-parole du Labour.

Réagissant au rapport, Jeremy Corbyn a écrit sur Facebook qu'il n'acceptait pas "toutes" les conclusions du rapport, qui met en évidence harcèlement et discrimination au sein du parti. "A la lumière de ses commentaires", le parti a "suspendu Jeremy Corbyn" et a ouvert une enquête, a annoncé un porte-parole du Labour.