"Les mensonges et les inventions flagrantes exprimés dans cet entretien à une télévision d'Etat russe sont une insulte à l'intelligence du public", a déclaré un porte-parole de Downing Street lors d'un point presse à Londres. "Ils sont profondément offensants pour les victimes de cette attaque et leurs proches".