Le gouvernement américain a requis ce lundi "pas moins de 60 ans de prison" à l'encontre de Bradley Manning, la taupe de WikiLeaks qui a rendu publics quelque 700 000 documents secrets.

Le procureur militaire Joe Morrow a demandé à la juge Denise Lind "d'envoyer un message à tout soldat qui envisagerait de voler des informations classifiées", comme l'a fait le jeune homme de 25 ans. Il a réclamé également une amende de 100 000 dollars.

Le gouvernement américain a requis ce lundi "pas moins de 60 ans de prison" à l'encontre de Bradley Manning, la taupe de WikiLeaks qui a rendu publics quelque 700 000 documents secrets. Le procureur militaire Joe Morrow a demandé à la juge Denise Lind "d'envoyer un message à tout soldat qui envisagerait de voler des informations classifiées", comme l'a fait le jeune homme de 25 ans. Il a réclamé également une amende de 100 000 dollars.