Dans ce courrier, l'eurodéputé Ivan Stefanec (PPE), qui écrit au nom de ses collègues, ajoute être convaincu "qu'une telle action d'une autorité publique ne devrait pas avoir eu lieu au sein de l'Union européenne, et surtout au XXIe siècle, d'autant plus que la ville de Bruxelles elle-même représente le centre politique et diplomatique de l'Europe".

Evoquant le salut nazi de la policière sur la vidéo qui a fuité dans la presse en août, les élus slovaques ajoutent être "aussi profondément inquiets par les manifestations extrémistes des officiers de la police belge. Un tel comportement est inacceptable par n'importe quelle autorité de police et quel que soit l'Etat membre". Ils espèrent que la police belge "réexaminera ses procédures dans des cas similaires afin qu'une situation aussi tragique ne se reproduise plus à l'avenir".

Par ailleurs, le ministre slovaque des Affaires étrangères, Ivan Korcok, a déclaré qu'il entendait convoquer l'ambassadeur belge en Slovaquie. "Nous lui dirons ce que le Parlement demande, aux côtés du président et du gouvernement slovaque: de conclure l'enquête aussi vite que possible et de traduire les coupables en justice", selon le média The Slovak Spectator, cité dans Le Soir.

Dans ce courrier, l'eurodéputé Ivan Stefanec (PPE), qui écrit au nom de ses collègues, ajoute être convaincu "qu'une telle action d'une autorité publique ne devrait pas avoir eu lieu au sein de l'Union européenne, et surtout au XXIe siècle, d'autant plus que la ville de Bruxelles elle-même représente le centre politique et diplomatique de l'Europe". Evoquant le salut nazi de la policière sur la vidéo qui a fuité dans la presse en août, les élus slovaques ajoutent être "aussi profondément inquiets par les manifestations extrémistes des officiers de la police belge. Un tel comportement est inacceptable par n'importe quelle autorité de police et quel que soit l'Etat membre". Ils espèrent que la police belge "réexaminera ses procédures dans des cas similaires afin qu'une situation aussi tragique ne se reproduise plus à l'avenir". Par ailleurs, le ministre slovaque des Affaires étrangères, Ivan Korcok, a déclaré qu'il entendait convoquer l'ambassadeur belge en Slovaquie. "Nous lui dirons ce que le Parlement demande, aux côtés du président et du gouvernement slovaque: de conclure l'enquête aussi vite que possible et de traduire les coupables en justice", selon le média The Slovak Spectator, cité dans Le Soir.