Les passagers "sont en cours d'acheminement vers Paris par TGV", a indiqué à l'AFP Bertrand Camus, directeur des services de Thalys. Ils devraient arriver vers 8H30 GMT dans la capitale, soit "avec dix heures de retard", après deux incidents sur leur parcours, a-t-il ajouté.

Le train était "parti de Bruxelles aux alentours de 19H00 (18H00 GMT) en direction de Paris mais il a eu un problème d'alimentation électrique" alors qu'il circulait sur la ligne classique, selon M. Camus.

Renvoyé sur un itinéraire bis, le train a été confronté à "un deuxième incident lié à la tempête", avec la chute d'un arbre qui a endommagé les pantographes, a-t-il expliqué.

Des couvertures, boissons chaudes et des plateaux repas ont été apportés par les pompiers et la sécurité civile aux passagers bloqués dans le train, privés d'électricité et donc de chauffage, a-t-il dit.

La compagnie ferroviaire Thalys va prendre en charge le remboursement du billet et offrira un voyage gratuit sur Thalys en guise de compensation, a indiqué M. Camus.

La moitié nord de la France a été touchée dans la nuit de jeudi à vendredi par une tempête hivernale extrêmement violente, avec des vents soufflant parfois à plus 130 km/h.

Chutes d'arbres, ruptures de câbles et toitures envolées ont entraîné plus de 1.000 interventions des pompiers et quelque 330.000 foyers ont été privés d'électricité.

Les passagers "sont en cours d'acheminement vers Paris par TGV", a indiqué à l'AFP Bertrand Camus, directeur des services de Thalys. Ils devraient arriver vers 8H30 GMT dans la capitale, soit "avec dix heures de retard", après deux incidents sur leur parcours, a-t-il ajouté.Le train était "parti de Bruxelles aux alentours de 19H00 (18H00 GMT) en direction de Paris mais il a eu un problème d'alimentation électrique" alors qu'il circulait sur la ligne classique, selon M. Camus.Renvoyé sur un itinéraire bis, le train a été confronté à "un deuxième incident lié à la tempête", avec la chute d'un arbre qui a endommagé les pantographes, a-t-il expliqué.Des couvertures, boissons chaudes et des plateaux repas ont été apportés par les pompiers et la sécurité civile aux passagers bloqués dans le train, privés d'électricité et donc de chauffage, a-t-il dit.La compagnie ferroviaire Thalys va prendre en charge le remboursement du billet et offrira un voyage gratuit sur Thalys en guise de compensation, a indiqué M. Camus.La moitié nord de la France a été touchée dans la nuit de jeudi à vendredi par une tempête hivernale extrêmement violente, avec des vents soufflant parfois à plus 130 km/h. Chutes d'arbres, ruptures de câbles et toitures envolées ont entraîné plus de 1.000 interventions des pompiers et quelque 330.000 foyers ont été privés d'électricité.