"C'est une précaution normale lorsque la foudre se situe au dessus de l'aéroport, car c'est une vaste surface et cela comporte des risques pour les personnes qui se trouvent sur le tarmac", comme les travailleurs responsables de charger et décharger les appareils, a-t-il précisé. En revanche, "les personnes se trouvant à bord d'un avion ne sont exposées à aucun risque". Des retards restent possibles mais ne ils devraient pas dépasser les vingt minutes d'interruption, selon Brussels Airport. "Cela concerne principalement les vols sur le point de démarrer". (Belga)

"C'est une précaution normale lorsque la foudre se situe au dessus de l'aéroport, car c'est une vaste surface et cela comporte des risques pour les personnes qui se trouvent sur le tarmac", comme les travailleurs responsables de charger et décharger les appareils, a-t-il précisé. En revanche, "les personnes se trouvant à bord d'un avion ne sont exposées à aucun risque". Des retards restent possibles mais ne ils devraient pas dépasser les vingt minutes d'interruption, selon Brussels Airport. "Cela concerne principalement les vols sur le point de démarrer". (Belga)