Le bourgmestre de Dokkum a pris cette décision après que partisans et opposants au compagnon de Saint-Nicolas ont bloqué une autoroute menant à cette localité, située dans la province du Fries, où l'entrée nationale du patron des écoliers est prévue. Le bourgmestre dit craindre "de sérieux troubles" en cas de maintien de la manifestation.

"Au vu de la situation, la sécurité des manifestants et du public n'est pas garantie", a indiqué la police dans un communiqué. Les bus transportant des manifestants ont donc dû rebrousser chemin.

La police a appelé à cesser tout blocage des routes menant à Dokkum, où 25.000 personnes sont attendues pour l'arrivée de Saint-Nicolas aux Pays-Bas.

Le bourgmestre de Dokkum a pris cette décision après que partisans et opposants au compagnon de Saint-Nicolas ont bloqué une autoroute menant à cette localité, située dans la province du Fries, où l'entrée nationale du patron des écoliers est prévue. Le bourgmestre dit craindre "de sérieux troubles" en cas de maintien de la manifestation."Au vu de la situation, la sécurité des manifestants et du public n'est pas garantie", a indiqué la police dans un communiqué. Les bus transportant des manifestants ont donc dû rebrousser chemin. La police a appelé à cesser tout blocage des routes menant à Dokkum, où 25.000 personnes sont attendues pour l'arrivée de Saint-Nicolas aux Pays-Bas.