"Bonjour je m'appelle Ibrahim et je viens d'Afghanistan. Je fais partie d'Al-Qaïda et le 1er juin je vais faire quelque chose de vraiment grand au revoir" a écrit la jeune fille sur Twitter.

À peine six minutes plus tard, American Airlines, dont le compte est suivi par plus de 800.000 personnes, lui a répondu : "Sarah, nous prenons ces menaces très au sérieux. Votre adresse IP a été communiquée à la sécurité et au FBI".

Le tweet de Sarah a été vivement critiqué. L'adolescente a notamment été accusée d'"immaturité" et de "racisme". Depuis, son compte Twitter @QueenDemitrax a été désactivé.

Malgré ses excuses paniquées exprimées en réponse au tweet d'American Airlines, la jeune fille de Rotterdam a été arrêtée par la police néerlandaise qui a l'intention de procéder à une investigation.

"Bonjour je m'appelle Ibrahim et je viens d'Afghanistan. Je fais partie d'Al-Qaïda et le 1er juin je vais faire quelque chose de vraiment grand au revoir" a écrit la jeune fille sur Twitter. À peine six minutes plus tard, American Airlines, dont le compte est suivi par plus de 800.000 personnes, lui a répondu : "Sarah, nous prenons ces menaces très au sérieux. Votre adresse IP a été communiquée à la sécurité et au FBI". Le tweet de Sarah a été vivement critiqué. L'adolescente a notamment été accusée d'"immaturité" et de "racisme". Depuis, son compte Twitter @QueenDemitrax a été désactivé. Malgré ses excuses paniquées exprimées en réponse au tweet d'American Airlines, la jeune fille de Rotterdam a été arrêtée par la police néerlandaise qui a l'intention de procéder à une investigation.