Trois acquéreurs potentiels, représentés chacun par un avocat, s'étaient inscrits pour participer lundi à partir de 14h30 aux enchères dont la mise à prix était fixée à 330.000 euros et dont l'évolution s'effectuait par tranches de 5.000 euros.

Au bout de quatre minutes d'enchères, le montant des offres s'élevait à 450.000 euros, et c'est finalement l'artiste photographe Ahae, par l'intermédiaire de sa société Ahae Press inc., dont l'exposition de photographies "Through my window" doit être exposée au musée du Louvre à Paris à partir du 26 juin, qui a remporté la vente.

Adossé à une forteresse du XIIIe siècle, culminant à 557 mètres d'altitude et offrant une vue à 360 degrés, le hameau de Courbefy, comprenant 21 bâtisses, boxes pour chevaux, piscine et tennis, est à l'abandon depuis 2008.

L'ancien propriétaire, qui l'avait acquis en 2003 pour le réhabiliter en complexe hôtelier, avait fait faillite, cumulant 650.000 euros de dettes auprès de sa banque.

Levif.be avec Belga

Trois acquéreurs potentiels, représentés chacun par un avocat, s'étaient inscrits pour participer lundi à partir de 14h30 aux enchères dont la mise à prix était fixée à 330.000 euros et dont l'évolution s'effectuait par tranches de 5.000 euros. Au bout de quatre minutes d'enchères, le montant des offres s'élevait à 450.000 euros, et c'est finalement l'artiste photographe Ahae, par l'intermédiaire de sa société Ahae Press inc., dont l'exposition de photographies "Through my window" doit être exposée au musée du Louvre à Paris à partir du 26 juin, qui a remporté la vente. Adossé à une forteresse du XIIIe siècle, culminant à 557 mètres d'altitude et offrant une vue à 360 degrés, le hameau de Courbefy, comprenant 21 bâtisses, boxes pour chevaux, piscine et tennis, est à l'abandon depuis 2008. L'ancien propriétaire, qui l'avait acquis en 2003 pour le réhabiliter en complexe hôtelier, avait fait faillite, cumulant 650.000 euros de dettes auprès de sa banque. Levif.be avec Belga