À son arrivée à Moscou, le train a été saisi par la police des transports qui, avertie par une militante d'une organisation de défense des animaux, a découvert le félin dans une cage, sans aucun document autorisant son transport.

D'après l'agence d'information de Saint-Pétersbourg Fontaka, l'organisation avait, en effet, découvert sur un site internet qu'une riche Moscovite avait acheté l'animal et cherchait un moyen de le faire venir de Saint-Pétersbourg à Moscou. Toujours selon la même source, le lionceau aurait été vendu par une troupe de cirque de Saint-Pétersbourg et porterait des marques de mauvais traitement. Les animaux exotiques, comme les fauves, sont très prisés par les Russes aisés qui en font des animaux de compagnie.