Le Français a atteint le toit de la tour Burj Khalifa après six heures d'ascension, malgré le vent violent, sous les yeux de centaines de spectateurs.

Agé de 48 ans, Alain Robert est à Dubaï pour participer à une série d'événements qui accompagnent une conférence internationale qui se déroule dans l'Emirat, dont le thème est "l'éducation sans frontière".

"J'ai fait cela afin de montrer aux étudiants qu'il n'y a pas de frontière et d'inciter les gens à briser les conventions et à ne pas se laisser brider", a-t-il expliqué à Gulf News. Il ne faut pas seulement "suivre son coeur mais aussi toujours essayer d'accomplir quelque chose de nouveau", a-t-il ajouté.

Le Vif.be, avec Belga

Le Français a atteint le toit de la tour Burj Khalifa après six heures d'ascension, malgré le vent violent, sous les yeux de centaines de spectateurs. Agé de 48 ans, Alain Robert est à Dubaï pour participer à une série d'événements qui accompagnent une conférence internationale qui se déroule dans l'Emirat, dont le thème est "l'éducation sans frontière". "J'ai fait cela afin de montrer aux étudiants qu'il n'y a pas de frontière et d'inciter les gens à briser les conventions et à ne pas se laisser brider", a-t-il expliqué à Gulf News. Il ne faut pas seulement "suivre son coeur mais aussi toujours essayer d'accomplir quelque chose de nouveau", a-t-il ajouté. Le Vif.be, avec Belga