Liam Corcoran a passé sans encombre les détecteurs de métaux et s'est mêlé à une famille au moment d'entrer dans l'avion de la compagnie britannique low cost Jet2.com, selon le Manchester Evening News. Ni le personnel de l'aéroport ni celui de la compagnie ne s'est aperçu qu'il voyageait sans papier d'identité et sans titre de transport.

Les passagers se sont rendu compte à mi-parcours que le garçon voyageait tout seul et ont alerté le personnel navigant. Liam Corcoran est resté dans l'avion après son atterrissage à l'aéroport de Rome Fiumicino, avant de rentrer à bord du même appareil à Manchester, où sa mère l'attendait.

"Cette affaire extrêmement sérieuse a fait l'objet en urgence d'une enquête par les responsables de l'aéroport et de la compagnie aérienne", a indiqué un porte-parole de l'aéroport. "Il est clair que les papiers n'ont pas été vérifiés correctement au niveau des contrôles de sécurité et de la porte d'embarquement." Plusieurs membres du personnel de l'aéroport de Manchester et de Jet2.com ont été suspendus pendant la durée de l'enquête. Cet incident est survenu alors que deux millions de personnes sont attendues au Royaume-Uni pour la période des JO de Londres, qui s'ouvrent officiellement vendredi soir et se terminent le 12 août.

Avec Belga

Liam Corcoran a passé sans encombre les détecteurs de métaux et s'est mêlé à une famille au moment d'entrer dans l'avion de la compagnie britannique low cost Jet2.com, selon le Manchester Evening News. Ni le personnel de l'aéroport ni celui de la compagnie ne s'est aperçu qu'il voyageait sans papier d'identité et sans titre de transport. Les passagers se sont rendu compte à mi-parcours que le garçon voyageait tout seul et ont alerté le personnel navigant. Liam Corcoran est resté dans l'avion après son atterrissage à l'aéroport de Rome Fiumicino, avant de rentrer à bord du même appareil à Manchester, où sa mère l'attendait. "Cette affaire extrêmement sérieuse a fait l'objet en urgence d'une enquête par les responsables de l'aéroport et de la compagnie aérienne", a indiqué un porte-parole de l'aéroport. "Il est clair que les papiers n'ont pas été vérifiés correctement au niveau des contrôles de sécurité et de la porte d'embarquement." Plusieurs membres du personnel de l'aéroport de Manchester et de Jet2.com ont été suspendus pendant la durée de l'enquête. Cet incident est survenu alors que deux millions de personnes sont attendues au Royaume-Uni pour la période des JO de Londres, qui s'ouvrent officiellement vendredi soir et se terminent le 12 août. Avec Belga