Durant sa chute libre, qui a duré dix secondes, le Belge a atteint des vitesses allant jusqu'à 200 km/h. "Tu commences à voler, et tu vois la jungle se rapprocher de toi, avec la chute d'eau à ta droite: c'était tellement intense! ", a déclaré Cédric Dumont. Après un périple de quatre heures à travers la jungle péruvienne, le basejumper et son équipe ont atteint le sommet de la chute d'eau, mondialement connue depuis qu'un ingénieur allemand a découvert le lieu en 2002.

Cédric Dumont a déjà accompli plus de 2.000 basejumps. Début 2012, il a sauté du sommet des tours Artevelde de Gand, hautes de 118 mètres, soit le plus haut immeuble de bureaux de Flandre.

Le Vif.be, avec Belga

Durant sa chute libre, qui a duré dix secondes, le Belge a atteint des vitesses allant jusqu'à 200 km/h. "Tu commences à voler, et tu vois la jungle se rapprocher de toi, avec la chute d'eau à ta droite: c'était tellement intense! ", a déclaré Cédric Dumont. Après un périple de quatre heures à travers la jungle péruvienne, le basejumper et son équipe ont atteint le sommet de la chute d'eau, mondialement connue depuis qu'un ingénieur allemand a découvert le lieu en 2002.Cédric Dumont a déjà accompli plus de 2.000 basejumps. Début 2012, il a sauté du sommet des tours Artevelde de Gand, hautes de 118 mètres, soit le plus haut immeuble de bureaux de Flandre. Le Vif.be, avec Belga