Pour le bicentenaire de son créateur, Pierre Larousse, le dictionnaire s'ouvre par un hommage : "Répandre les Lumières en diffusant le savoir, faire reculer l'ignorance et les préjugés, oeuvrer au progrès démocratique, telle est l'ambition de Pierre Larousse, et telle est sa modernité", écrit le linguiste Bernard Cerquiglini.

La modernité du Petit Larousse est, en effet, incontestable puisqu'il contient désormais des termes tels que : "mook", "zadiste" ou "phô". Ces trois mots désignant respectivement : un ouvrage hybride à cheval entre le livre et le magazine, une personne protégeant une zone à défendre (ZAD est aussi au dico !) et un potage vietnamien. Il sera donc possible, dès la sortie du dictionnaire, d'entendre des phrases comme "On va covoiturer pour aller manger un wrap avant d'aller s'ambiancer ou regarder un spin-off", sans que ce soit une atteinte à la langue de Molière.

Les réseaux sociaux, mine de mots nouveaux

Le français est une langue vivante et les dictionnaires doivent sans cesse se remettre à niveau. Ces dernières années, l'explosion de l'utilisation des réseaux sociaux est incontestable. Certains passent des heures à "geeker" derrière leurs écrans, à envoyer des "émoticônes" ou à répondre aux "trolls" qui critiquent leurs "fanfictions". Voici un florilège de mots tirés tout droit des Facebook, Twitter, Instagram et compagnie que le Petit Larousse a recensé et ajouté à son total de 63.000 mots.

La cuisine sur le bout de la langue

A l'heure de l'internet partout, il est de plus en plus facile de dénicher de délicieuses recettes exotiques. Il n'en fallait pas plus pour que le Petit Larousse rajoute à sa longue liste des mots comme : "yuzu", "wrap" ou "ciabatta". De quoi donner une faim de loup !

En parlant du loup, les pages du célèbre ouvrage comptent désormais des expressions supplémentaires comme "loup solitaire", une notion controversée par les spécialistes du terrorisme. On y retrouve également des expressions propres à d'autres pays francophones comme la Belgique, la Suisse ou le Cameroun avec sa "yoyette".

Le terme "néokeynésianisme" s'ajoute aussi aux noms communs tandis que l'économiste Thomas Piketty vient grossir les rangs des noms propres. Il n'y aura pas moins de 50 noms et prénoms supplémentaires pour cette nouvelle édition comme celui du footballeur Cristiano Ronaldo ou des acteurs Sandrine Kiberlain et Vincent Lindon.

Le reste sera à découvrir le 26 mai prochain, date de sortie du nouveau Petit Larousse.

Par Axelle Verstraeten

Pour le bicentenaire de son créateur, Pierre Larousse, le dictionnaire s'ouvre par un hommage : "Répandre les Lumières en diffusant le savoir, faire reculer l'ignorance et les préjugés, oeuvrer au progrès démocratique, telle est l'ambition de Pierre Larousse, et telle est sa modernité", écrit le linguiste Bernard Cerquiglini.La modernité du Petit Larousse est, en effet, incontestable puisqu'il contient désormais des termes tels que : "mook", "zadiste" ou "phô". Ces trois mots désignant respectivement : un ouvrage hybride à cheval entre le livre et le magazine, une personne protégeant une zone à défendre (ZAD est aussi au dico !) et un potage vietnamien. Il sera donc possible, dès la sortie du dictionnaire, d'entendre des phrases comme "On va covoiturer pour aller manger un wrap avant d'aller s'ambiancer ou regarder un spin-off", sans que ce soit une atteinte à la langue de Molière.Le français est une langue vivante et les dictionnaires doivent sans cesse se remettre à niveau. Ces dernières années, l'explosion de l'utilisation des réseaux sociaux est incontestable. Certains passent des heures à "geeker" derrière leurs écrans, à envoyer des "émoticônes" ou à répondre aux "trolls" qui critiquent leurs "fanfictions". Voici un florilège de mots tirés tout droit des Facebook, Twitter, Instagram et compagnie que le Petit Larousse a recensé et ajouté à son total de 63.000 mots.A l'heure de l'internet partout, il est de plus en plus facile de dénicher de délicieuses recettes exotiques. Il n'en fallait pas plus pour que le Petit Larousse rajoute à sa longue liste des mots comme : "yuzu", "wrap" ou "ciabatta". De quoi donner une faim de loup !En parlant du loup, les pages du célèbre ouvrage comptent désormais des expressions supplémentaires comme "loup solitaire", une notion controversée par les spécialistes du terrorisme. On y retrouve également des expressions propres à d'autres pays francophones comme la Belgique, la Suisse ou le Cameroun avec sa "yoyette".Le terme "néokeynésianisme" s'ajoute aussi aux noms communs tandis que l'économiste Thomas Piketty vient grossir les rangs des noms propres. Il n'y aura pas moins de 50 noms et prénoms supplémentaires pour cette nouvelle édition comme celui du footballeur Cristiano Ronaldo ou des acteurs Sandrine Kiberlain et Vincent Lindon.Le reste sera à découvrir le 26 mai prochain, date de sortie du nouveau Petit Larousse.Par Axelle Verstraeten