Questionnée sur ce qui pouvait la séduire chez un homme, elle a répondu après un long silence : "De beaux yeux". Interrogée pour savoir si elle pouvait en dire plus, elle a déclaré : "C'était déjà beaucoup".

La chancelière, qui a grandi à la campagne en RDA comme fille de pasteur, a également reconnu avoir par le passé envié les hommes pour leur capacité à mieux couper le bois que les femmes.

Elle a aussi indiqué avoir été envieuse des hommes pour leur voix grave. Et d'ajouter qu'elle utilisait les sons graves plus souvent, n'étant pas satisfaite quand sa voix était trop aiguë. Dans l'ensemble, la chancelière s'est toutefois entre-temps habituée à être "contente d'elle-même".

Questionnée sur ce qui pouvait la séduire chez un homme, elle a répondu après un long silence : "De beaux yeux". Interrogée pour savoir si elle pouvait en dire plus, elle a déclaré : "C'était déjà beaucoup". La chancelière, qui a grandi à la campagne en RDA comme fille de pasteur, a également reconnu avoir par le passé envié les hommes pour leur capacité à mieux couper le bois que les femmes. Elle a aussi indiqué avoir été envieuse des hommes pour leur voix grave. Et d'ajouter qu'elle utilisait les sons graves plus souvent, n'étant pas satisfaite quand sa voix était trop aiguë. Dans l'ensemble, la chancelière s'est toutefois entre-temps habituée à être "contente d'elle-même".